Marketing

Les enjeux du buzz marketing en entreprise

Quels sont les enjeux du buzz marketing pour l’entreprise? User du buzz est devenu le Saint Graal des équipes marketing. Cette manœuvre n’est pas exempte de risques. On en parle dans cet article.

Qu’est-ce que le buzz marketing?

Le buzz est une technique marketing consistant à susciter du bouche à oreille autour d’un événement, d’un produit ou d’une offre commerciale et, ce faisant, des retombées dans les médias.

Le buzz fonctionne selon un principe : c’est le consommateur potentiel qui devient lui-même le média ; le média devient l’objet de la communication et non son moyen.

Les campagnes de buzz marketing sont conçues pour faire parler d’une marque et de ce qu’elle fait. Les partages ne sont pas suffisants, l’objectif étant que les gens en parlent un maximum à leur entourage.

Le rôle du buzz marketing

Le buzz marketing permet généralement à l’entreprise de:

  • Faire parler d’elle et augmenter sa notoriété
  • marquer son originalité
  • rajeunir son image
  • acquérir de nouveaux prospects
  • lancer un nouveau produit

Il s’étend au-delà du nom et de la notoriété de la marque. C’est également une des meilleures façons de mettre en valeur une entreprise par des élans à court terme qui auront un impact sur la durée.

les différentes stratégies de buzz marketing

La controverse

La toile adore la controverse, les tabous. Parler de sujets ou d’informations complètement controversées qui feront parler le plus de monde. Faites attention, cependant à la façon dont on aborde un sujet controversé.

Le secret

On aime tous les secrets, être dans les secrets des dieux

Tout ce qui tend à être camouflé est au cœur des discussions. On en parle, on prend des photos, on partage, on se documente sur le sujet…

C’est ainsi une très bonne stratégie pour faire parler d’une marque, que de faire passer une campagne publicitaire originale, “bizarre”, pour créer un buzz.

L’insolite

Tout ce qui est insolite alimente les discussions. On en parle, on partage, on se documente sur le sujet…

C’est donc une excellente stratégie pour faire parler d’une marque, que de faire passer une campagne publicitaire originale, “weird”, pour créer un buzz.

Le comique

Le comique est ce qui réunit tout le monde. Certaines marques ont donc décidé d’axer toute leur stratégie sur ce dernier. Quoi de mieux pour faire parler d’elles et leurs produits ? Plus c’est drôle, plus on en parle !

les avantages du buzz marketing

Le buzz marketing présente de nombreux avantages, et c’est d’ailleurs l’une des méthodes de marketing utilisées depuis des décennies et encore plébiscitées. Grâce au buzz marketing, vous pourrez

  • Faire de la publicité gratuite pour une entreprise.
  • Avoir un meilleur accès à votre cible.
  • Vendre plus de produits et très rapidement.
  • obtenir des critiques et suggestions de la part des utilisateurs afin d’améliorer vos produits.
  • Avoir une portée rapide de vos produit.

Réussir une stratégie de buzz marketing

Si vous voulez réussir votre campagne de buzz marketing, il vous faudra:

  • produire du contenu : c’est ça que l’internaute vient chercher. Le reste, il s’en fout.
  • être utile à l’internaute : il faut être utile. Le web est plus qu’un média, c’est un outil. On s’en sert. On ne se sert pas de sa télé.
  • jouer de votre authenticité : L’authenticité c’est ce qui vous démarquera des autres sur le web. Soit vous êtes authentique soit vous ne l’êtes pas.
  • jouez sur votre crédibilité : La crédibilité, c’est ce qui vous grandira. Faites en sorte que votre marque soit bien vue.

A lire aussi| Les enjeux de l’externalisation des services

adminLes enjeux du buzz marketing en entreprise
La suite

Comment générer plus de trafic via les médias sociaux?

Comment générer du trafic grâce aux médias sociaux? Aujourd’hui plus que jamais, générer du trafic pour accroître la visibilité sur Internet est un enjeu crucial pour toutes les entreprises. Accroître de nouveaux client et fidéliser le portefeuille client est également vital pour développer et pérenniser l’entreprise. Tout ce processus passe par une présence sur les réseaux sociaux.

Définissez vos objectifs

En premier lieu, il s’agit de définir vos objectifs et cibles marketing pour actionner les bons leviers de votre stratégie. Posez-vous les bonnes questions en amont : pourquoi souhaitez-vous utiliser les réseaux sociaux ? Pour vendre un produit ou un service ? Pour recruter de nouveaux collaborateurs ? De quels moyens financiers et humains disposez-vous pour assurer des publications régulières sur les réseaux sociaux ? Quels sont les réseaux sociaux à privilégier en fonction de l’audience à atteindre ?

identifier votre audience

Pour que votre stratégie de contenu ait des résultats sur les réseaux sociaux, vous avez besoin d’une audience. Sinon, cela ne dure qu’un temps et l’impression de parler à un mur devient très vite frustrante. Malheureusement, la construction de l’audience est aussi l’une des tâches les plus difficiles pour les entreprises.

Soyez présent sur les bons réseaux sociaux

Instagram, Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat, YouTube, Pinterest… Vous avez du choix. Pourtant, cela ne veut pas dire que vous devez être présent sur chacune de ces plateformes. Vous ne devez pas non plus vous concentrer uniquement sur les réseaux sociaux les plus populaires du moment.

Choisissez les bons outils

Pour un pilotage optimal de vos contenus sur les réseaux sociaux, ne négligez pas le choix d’un outil performant. Optez pour une plateforme unique et intuitive aux fonctionnalités adaptées à la mise en œuvre de vos programmes (délégation de comptes sociaux, Call-to-Action, newsletters automatisées, mais aussi centralisation et agrégation des contenus, calendrier éditorial, etc).

Générer du trafic grâce aux réseaux sociaux est incontournable pour gagner en visibilité et notoriété. Aujourd’hui, les entreprises BtoB doivent sans cesse se réinventer et repenser leurs stratégies de marketing digital. En adoptant les bonnes pratiques et des outils adaptés, vous avez toutes les cartes en main pour vous positionner en leader dans votre domaine d’expertise.

A lire aussi| La gestion des talents:vers un nouveau modèle de management

adminComment générer plus de trafic via les médias sociaux?
La suite

Optimiser votre expérience client?

Quelles sont les bonnes pratiques pour optimiser votre expérience client? Comment améliorer l’expérience client?

Aujourd’hui plus que jamais, l’expérience client est au cœur de la stratégie marketing et globale des entreprises.C’est devenu un élément fondamental d’autant plus que plus de 50% de consommateurs se disent prêts à abandonner une marque ou même à ne plus revenir chez une enseigne à la suite d’une mauvaise expérience client.

Il est donc devenu primordial pour toutes les entreprises de mettre l’accent sur la qualité de l’expérience de la clientèle dans le processus d’achat si elles veulent assurer leur pérennité.

Mais au fait, qu’est-ce que l’expérience client?

L’expérience client désigne l’ensemble des sentiments et émotions ressentis par un client avant, pendant et après l’achat d’un produit ou service. C’est la résultante de l’ensemble des interactions qu’un client peut avoir avec la marque ou l’entreprise, représentée par:

  • Les employés (ses commerciaux);
  • ses magasins et/ou son site ;
  • ses produits;
  • son application mobile;
  • les valeurs qu’elle prône ;
  • Ses campagnes marketing…

Il n’y a pas de schéma classique de l’expérience. Celle-ci et surtout ses composantes varient d’un domaine à un autre. L’expérience client d’une boutique en ligne n’est pas la même que celle d’une enseigne dans un centre commercial.

Les bonnes pratiques pour optimiser son expérience client

Définir clairement sa stratégie

Pour améliorer efficacement votre expérience client, vous devez concevoir clairement les fondements de votre stratégie d’expérience client.

Pour cela, vous devez répondre à certaines questions à savoir:

  • Quels sont les objectifs que vous voulez atteindre ?
  • Comment voulez-vous y parvenir ?
  • Quelles valeurs voulez-vous promouvoir?
  • Quels sont les points de contact entre votre entreprise et vos clients ?

L’expérience client doit être propre à votre entreprise. Elle doit être unique et refléter les valeurs que vous souhaitez transmettre à vos clients. Démarquez-vous de la concurrence pour une expérience client inoubliable. Vous devez créer une identité forte et pertinente autour de votre marque . Ce qui permettra d’engager les consommateurs mais aussi vos collaborateurs. Pour cela, votre discours doit être cohérent et homogène sur tous les points de contacts.

Racontez votre histoire, créez une image humaine autour de votre entreprise. Communiquez constamment vos valeurs. Cela va permettre aux clients de s’identifier à votre marque et susciter l’attachement, la fidélité.

Créez un lien émotionnel avec vos clients

L’émotion est un élément important dans la construction d’une expérience client efficace. En effet, c’est l’élément qui permettra à vos clients de se connecter à votre marque et in fine les fidéliser.

Acquérir un nouveau client coûte généralement plus cher que de fidéliser les clients existants. Faites donc en sorte de créer de l’attachement à votre marque. Ainsi, les clients vont non seulement acheter vos produits mais également acheter qui vous êtes à l’image de marques comme Apple, Nike…

Pour cela, il faut une équipe engagée et réactive qui saura transmettre de l’émotion et surtout vos valeurs.

Comprendre les besoins de vos clients

Une stratégie de marketing efficace est une stratégie qui tient compte des besoins des clients.

Votre service client doit pouvoir communiquer de façon pertinente avec les clients et surtout faire preuve d’empathie lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes.

Pour ce faire, il faut connaître parfaitement vos buyers personas.

Vous aurez donc besoin de récolter, traiter et analyser toutes les données dont vous allez disposer à l’aide de vos outils de gestion de la relation client.

Mieux connaître vos clients à l’entame de l’élaboration de votre stratégie, vous êtes sûr de leur apporter une expérience client de qualité.

Personnalisez vos messages

Délivrer des messages personnalisés vous garantit une très bonne expérience client. Un client qui reçoit un message ou un mail personnalisé se sent valorisé.

Adoptez donc une stratégie centrée sur le client. Pour se faire, la mise en plage d’une stratégie de marketing automation serait l’idéal (vous trouverez tous les détails sur le marketing automation dans cet article)

La personnalisation client via la mise en place d’une solution d’automatisation vise à faire de la satisfaction client la priorité de l’ensemble de l’entreprise.

Faites la veille

Pour être certain de communiquer efficacement en temps réel avec vos clients, il faut pouvoir les connaître mais aussi savoir réajuster votre offre à leurs besoins en vous basant sur leurs retours d’expérience et suggestions.

Votre expérience client doit être évolutive et emprunte d’innovations

Aujourd’hui avec la digitalisation et l’influence des réseaux sociaux, un client insatisfait suite à une mauvaise expérience peut provoquer l’abandon de votre marque par une bonne partie de votre clientèle et avoir un gros impact sur votre chiffre d’affaire.

Il faut en permanence détecter les problèmes et y apporter des solutions et améliorations. Pour cela vous devrez mettre en place des outils tels que:

  • des sondages et questionnaires que vous pourrez leur proposer par mail.
  • Vous pouvez également installer des solutions digitales sur votre site web comme un Chatbot, un forum pour discuter en continu avec votre communauté, une FAQ…

Les clients sont de plus en plus exigeants. Faites donc la différence pour qu’ils aient la meilleure expérience avec votre entreprise.

A lire aussi |Quels sont les produits financiers plus courants?

adminOptimiser votre expérience client?
La suite

Mise en place d’une solution de marketing automation

Mettre en place une solution de marketing automation pour votre entreprise n’est pas toujours aisé. En effet, il faut un certain nombre de taches et d’actions préalable pour la réussite du processus et surtout pour obtenir des résultats probants. Dans cet article, on vous parle des différentes étapes de mise en place d’une solution de marketing automation. Mais Avant…

Qu’est-ce que le marketing automation?

Le Marketing automation est un anglicisme qui signifie l’automatisation du marketing, en français. Il fait référence à l’ensemble des techniques et des outils permettant d’automatiser les tâches régulières et répétitives considérées à faible valeur ajoutée et à fournir des outils analytiques aux départements marketing.

C’est également le fait d’utiliser des logiciels qui ont pour but d’automatiser les opérations marketing. Les tâches répétitives, telles que les e-mails, l’activité sur les réseaux sociaux et d’autres actions effectuées sur les sites web, doivent sont ainsi automatisées.

Il concerne généralement

  • L’envoi de mails personnalisés.
  • La promotion d’un événement
  • L’optimisation de la génération de leads, à la suite de la stratégie de Content marketing
  • Le scoring et la qualification des leads, c’est-à-dire l’identification des leads les plus qualifiés, les plus susceptibles d’acheter un service ou un produit
  • Le suivi du processus d’achat …

Les étapes de la mise en place de la solution de marketing automation

Faites une étude préalable

Il est important avant tout mise en place d’une solution de marketing automation de faire une étude préalable et détaillée de votre environnement. Pour ce faire , vous devez répondre à un certain nombre de questions:

  • Avez-vous défini correctement le profil de vos divers buyers persona ?
  • Vos services marketing et commercial travaillent-ils en étroite collaboration ?
  • Avez vous en votre possession une base de données prospects/clients détaillée et actualisée ?
  • Pouvez-vous produire des contenus pour votre stratégie de marketing automation ?
  • Vos équipes ont-elles les compétences nécessaires pour mener à bien un projet de marketing automation ?

Définissez des objectifs clairs

Pour commencer à mettre en place votre automation, il est important de définir vos objectifs. Le marketing automation peut vous aider à atteindre plusieurs buts : Quelles sont vos objectifs à long terme ? La réponse à cette question vous permettra de choisir de façon efficiente la plateforme qui vous correspond. Faites en sorte de définir clairement les objectifs visés et les indicateurs de performance que vous leur associez.

  • Augmenter l’acquisition de leads
  • Augmenter la transformation de vos leads en lead qualifié
  • Affiner votre scoring
  • Traiter un nombre de leads important
  • Augmenter le nombre de rendez-vous

Préparez vos cycles de vente en amont

Pour attirer vos prospects et les transformer en buyer persona, vous devez vous appuyer sur un processus de conversion adapté. Ces entonnoirs derniers devront être alimentés par des contenus personnalisés, répondant à la problématique de chaque type de visiteur, et à leur niveau dans la phase d’achat.

Peaufinez votre stratégie de contenus

La stratégie de contenu va de pair avec votre marketing automation. Vous devez donc créer des contenus (articles, infographies, tutoriels, vidéos, livre-blancs…) qui vont attirer les prospects et les tenir en haleine jusqu’à leur conversion.

Pour chaque buyer persona, vous allez devoir créer un workflow pour tout le processus d’achat.

Faites en sorte de maîtriser chaque segment de vos prospects ! Vous devez réfléchir et créer les contenus qui vont :

  • Booster votre référencement sur les requêtes tapées dans les moteurs de recherche
  • Encourager les prospects à remplir votre formulaire
  • Mettre à leur disposition toutes les informations utiles
  • Leur prouver que vous êtes experts dans votre domaine d’activité
  • Les convaincre d’acheter un produit, de s’abonner à votre offre de service…

Impliquez vos équipes

le réussite d’un projet de marketing automation dépend en grande partie de la cohésion entre les services marketing et vente  même si celui-ci concerne les équipes marketing.

faites en sorte que toutes les équipes travaillent en synergie à l’élaboration du projet. Si nécessaire, organisez des ateliers de créations durant lesquels chacun pourra s’exprimer et faire des suggestions. Cela vous permettra d’atteindre efficacement l’objectif ultime qui est la croissance du chiffre d’affaire.

Choisissez les meilleurs outils pour votre projet de marketing automation

Faire un benchmark des solutions de marketing automation est fortement conseillé avant d’élaborer vos scénarios et les intégrer au processus. Chacune des plateformes permet de répondre à des problématiques spécifiques, en fonction des besoins de votre entreprise, de sa taille… Il ne s’agit donc pas de se jeter sur la première plateforme sur la base de sa renommée. Choisissez donc celle qui vous aidera au mieux à l’atteinte de vos objectifs.

Pensez à privilégier par ailleurs une plateforme qui centralise tous vos outils. Certaines plateformes comme Hubspot vous offrent l’avantage d’avoir un système centralisés pour tous les besoins (chatbot, CRM, CMS…)

Déployez vos différents scénarios

Réalisez vos scénarios maintenant. Ce qu’il faut savoir c’est que l’élaboration de vos scénarios dépend en partie de l’outil que vous aurez choisi. Faites un travail minutieux pour ne pas commettre d’erreur car certains outils ne vous permettent pas de revenir en arrière lorsque vous y intégrez les scénarios. vous devrez donc adapter tous les scénarios élaborés aux outils choisis et surtout à leurs limitations techniques.

Faites la veille continue

Il est important de savoir si votre marketing automation a apporté des résultats positifs. Songez donc à analyser périodiquement les résultats, savoir si oui ou non les objectifs prédéfinis ont été atteints. Pour cela, il faut regarder si l’action pour chaque cible a été efficace ou non.

L’analyse de ces résultats permettent de repenser votre stratégie, réajuster vos contenus ainsi que votre stratégie de croissance de votre portefeuille client et leur fidélisation.

C’est donc une étape cruciale à ne pas négliger.

A lire aussi |Les étapes clés pour réussir une campagne de SMS marketing

Rokhaya NdiayeMise en place d’une solution de marketing automation
La suite

Les étapes clés pour réussir une campagne de sms marketing

Quelles sont les étapes pour une campagne de sms marketing qui cartonne? Les téléphones étant les compagnons de toute la journée, les sms, c’est ce qui se lit le plus! Avec un taux de lecture supérieur à 90% ce support commercial se montre particulièrement efficace pour promouvoir ses produits et ses services. 

Qu’est-ce qu’une campagne de sms marketing?

le SMS marketing de plus en plus utilisé par les entreprises consiste à envoyer des offres promotionnelles ou des messages de transaction par le biais de messages texte courts (SMS). Ces messages sont essentiellement destinés à présenter de nouveaux produits, des offres limitées dans le temps et aussi des alertes ou des notifications à des clients qui ont au préalable accepté de les recevoir.

l’avantage est que le SMS est un message court qui peut être utilisé dans tous les types de campagnes marketing.

L’objectif principal d’une campagne marketing par SMS est de diriger les utilisateurs vers une landing page de votre site web, vers votre blog ou votre boutique en ligne. Le SMS doit convertir l’utilisateur l’ayant reçu en client.

Les étapes pour réussir sa campagne

Réussir votre campagne de SMS marketing implique le respect de certaines étapes.

Définir l’objectif de votre campagne SMS

C’est l’étape fondamentale de votre campagne de SMS marketing. Vous devez définir le pourquoi de votre campagne SMS marketing. C’est ce qui vous aidera à élaborer l’approche à adopter. Veillez à définir un objectif SMART, unique et surtout lié à votre stratégie de marketing globale.

Au moment de le définir, il est primordial de vous demander si vous voulez:

  • Acquérir de nouveaux clients
  • Fidéliser vos clientèle
  • Promouvoir un nouveau produit ou service
  • Assurer votre service client (SAV par ex.) par SMS
  • Créer de l’engagement
  • Mener vos prospects vers votre site ou boutique en ligne

Définir votre cible et constituer une base de données

Constituer une base de données solide est l’un des fondements de la réussite de votre campagne de SMS marketing. Pas de base de données, pas de campagne! Elle devra donc contenir toutes les informations correctes et actualisées de tous vos clients ainsi que vos prospects considérés comme des potentiels futurs clients.

Pour obtenir de telles informations rapidement, beaucoup d’alternatives s’offrent à vous ( jeu-concours, formulaire à remplir pour obtenir des coupons de réductions, souscription à une newsletter…). Créez un cadre interactif et convivial. cela aura pour conséquence de pousser les utilisateurs à volontairement vous fournir leurs informations.

Pour les rassurer assurez-leur que leurs données resteront privées donc non divulguées et surtout prévenez-les qu’ils pourraient recevoir des SMS pour obtenir leur aval au préalable.

Si vous avez une boutique physique, vous pouvez aussi profiter des contacts qui y sont générées par le biais de la boite à suggestion, les livraisons à domicile… pour enrichir votre base.

Rédiger le message

Le message doit être court et le plus précis possible. Ecrivez un message bref et évitez le plus possible les abréviations. Pour être plus efficients, ajoutez à la fin du message un contact et l’adresse URL de votre site web. Cela permettra aux prospects et clients de vous contacter ou de prendre connaissance de vos produits et services s’ils sont intéressés.

Votre message doit intégrer ces 6 éléments clés :

  • Formule de politesse (bonjour, bonjour Fred…). Il est vraiment conseillé de mettre le prénom de la personne afin de rendre le SMS moins “impersonnel” et plus crédible. Vous pouvez aussi rappeler le pourquoi (votre marque…).
  • Quoi (l’offre, pourquoi ce message, qui vous êtes …). N’oubliez pas de parler des conditions spécifiques, en particulier la date de fin.
  •  (URL, magasin…)
  • Quand (date de début, date de fin…)
  • Comment (un code promo, une URL…) avec un appel à l’action très clair.
  • Se désinscrire avec le Stop Message.

Définir le moment propice pour envoyer les SMS

Il est important de bien choisir l’heure d’envoi de vos sms. De plus la loi vous autorise à les envoyer entre 8 heures et 20 heures du lundi au samedi. Il n’est donc pas permis légalement de les envoyer les dimanches ou les jours fériés. Pour obtenir des résultats plus probants, envoyez les en fin de matinée (entre 11h et 13h) et le début de la soirée (entre 18h et 20h).

A lire aussi |Les outils de croissance des E-business

adminLes étapes clés pour réussir une campagne de sms marketing
La suite

Créer une infographie à succès

Comment créer une infographie à succès?

Qu’est-ce qu’une infographie?

L’infographie est un format de communication très utilisé sur le web et produit à l’aide d’un outil informatique. Elle permet de proposer au lecteur une information illustrée qui peut faire apparaître des graphiques, des chiffres, des images et du texte.  Une infographie a la faculté de présenter des données complexes et parfois condensées de façon concise et très claire.

Selon Jaime Serra, une infographie est “une forme de communication qui utilise le langage visuel et du texte. Les deux langages sont complémentaires, forment un tout, et ne peuvent dès lors plus être compris une fois séparés”.

Bien faites, les infographies racontent efficacement le récit des données en rendant l’information facile à appréhender, éducative, et engageante Les bonnes infographies doivent être en phase avec le type d’audience ciblée et le message à faire passer.

Quelles sont les étapes de création d’une infographie

Si l’infographie a vocation à faciliter l’assimilation des messages et des informations, elle reste difficile à réaliser. Alors, on vous a listé les étapes clés pour réaliser une infographie à succès ou qui « déchire tout ».

Définir l’objectif

C’est l’étape fondamentale à toute création de contenu. En effet, il est toujours impératif de définir l’objectif de la création de votre infographie. Comment allez-vous raconter votre histoire? Quelle est votre cible? Quelles sont les données dont vous disposez et quelles en sont les sources?

C’est la réponse à ces questions qui vous permettra de concevoir l’infographie capable de convertir vos leads.

Collecter les données

Un fois vos objectifs définis, il est temps d’aller à la recherche des informations en rapport avec le message que vous voulez faire passer. cherchez vous-même les informations sur autant de plateformes possibles. Comparez les informations collectées entre elles et retenez les plus pertinentes car une seule information fausse pourrait vous être préjudiciable.

Si vous avez du mal à trouver des informations par vous-même , les sites publics restent l’option la plus fiable. Il en existe dans tous les domaines.

Déterminer l’approche visuelle

Trouvez un « mood board » qui vous permettrons d’avoir une idée de ce que vous voulez réaliser. Notez que le but d’avoir un mood board est de pouvoir visualiser les aspects créatifs de votre infographie avant sa conception.

Choisissez ensuite le type d’infographie que vous voulez créer. Il en existe deux types:

Un premier beaucoup plus rustique où les données son généralement brutes. Il se présent souvent la forme de tableaux et de graphiques, visuellement attrayants par leur exécution.

Il y’a ensuite le second, caractérisé par l’illustration ou la métaphore, dans ce cas les données sont camouflées, avec un visuel qui a souvent peu de ressemblance avec un tableau ou un graphique. 

Concevoir votre visuel

En matière d’infographie, l’image prime sur tous les autres éléments de votre composition. L’image engendre une association d’idées, de concepts et de connaissances dans l’esprit de vos cibles qui vous permet en tant qu’entreprise, marque ou association de capter leur attention et d’accentuer la mémorisation de votre message.

Choisissez ensuite la palette de couleurs à utiliser. Veillez à ne surtout pas dépasser trois couleurs. L’idéal serait d’utiliser des couleurs en harmonie avec votre charte graphique.

C’est maintenant au tour de la police d’écriture. Il est important de choisir maximum deux polices différentes d’écriture au risque d’étoffer votre infographie. Les polices avec Serif sont adaptées pour créer un cadre attractif et formel. Dans le cas de la conception d’infographie plus formelle et institutionnelle, privilégier des polices sans Serif

La simplicité , le maître mot

On ne le dira jamais assez, plus c’est simple mieux c’est. Assurez-vous de simplifier au maximum votre infographie. Il n’est pas toujours évident de faire simple lorsqu’on est face à une pléthore d’informations. Pensez donc à synthétiser et ressortir l’essentiel des informations. Vous vous retrouverez avec un visuel trop chargé et illisible pour votre audience.

Utilisez votre infographie

Maintenant que vous avez fini de concevoir votre infographie, elle est prête pour dans votre compagne marketing. Sélectionnez vos différents canaux (médias sociaux, Newsletter, site web…) et partagez la.

L’avantage c’est que vous pourrez y ajouter des appels à l’action (CTA) et atteindre ainsi vos objectifs.

Vous aimerez aussi |Fidéliser votre clientèle grâce au CRM

adminCréer une infographie à succès
La suite

Les formats de contenus pour un marketing réussi

Quels sont les différents formats de contenus qui engendrent un marketing réussi? Aujourd’hui plus que jamais, les formats de contenus sont l’élément déterminant un marketing réussi. On ne le dira jamais assez, le contenu est roi et l’adapter selon le type de votre campagne marketing est la clé qui vous permettra d’atteindre votre cible pour un marketing réussi.

Les articles

L’article est le format classique par excellence et pourtant il reste toujours aussi efficace. Ecrire des articles pour le blog de votre site exige de connaître sa cible afin de savoir sur quels sujets communiquer. Cela demande également de rester dans des canevas spécifiques afin de ne pas biaiser l’optimisation des mots-clés.

Ne l’oubliez pas! Vous produisez des articles pour votre audience mais aussi pour les moteurs de recherche car le contenu participe lui aussi à votre référencement sur les différents moteurs.

Toutefois, ne vous écartez pas de l’objectif final qui est d’informer vos lecteurs ou encore les divertir. Ne vous forcez donc pas à écrire juste pour alimenter le blog de votre site ou « contenter » les moteurs de recherche en utilisant exagérément et sans aucun discernement vos mots clés. Vous produirez ainsi un contenu sans aucune valeur ajoutée qui au final ne servirait pas à vos lecteurs. 

Les articles restent incontestablement le format de contenu idéal pour apparaître dans les premiers résultats de recherche des internautes. C’est le format fondamental à une bonne stratégie de SEO car il permet de se positionner de façon efficace sur les mots-clés de votre domaine d’activité.

Le contenu est Roi

Les vidéos

Très prisée ces dernières années dans les stratégies de content marketing, la vidéo est un excellent moyen pour l’entreprise de communiquer de manière claire et engagée sur son offre. C’est un puissant moyen de faire du Storytelling, ce qui va contribuer à motiver l’utilisateur et ainsi impacter positivement sa décision d’achat.

L’avantage de la vidéo, c’est son aspect dynamique. Facile et rapide à consommer, elle demande moins d’efforts que la lecture d’un article, et permet de capter rapidement l’attention des internautes. Par son aisance de viralité, c’est aussi l’un des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux.

Il est important de savoir aussi qu’une bonne stratégie SEO peut intégrer aisément le référencement vidéo, car la vidéo participe également à la croissance de votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Penser à ajouter une vidéo sur votre landing page peut également être un excellent moyen de remonter dans les résultats des moteurs de recherche.

Quelques canaux pour diffuser vos contenus vidéos

  • L’intégrer dans un article de blog
  • L’héberger sur les plateformes de diffusion vidéo gratuites telles que YouTube, Dailymotion, Vimeo…
  • La relayer via les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn
  • L’intégrer dans votre newsletter ou l’envoyer par mail
  • La diffuser en boucle dans vos points de vente, lors des forums et salons professionnels ou si vous organisez des événements de street marketing ;
  • La transformer en bandeau publicitaire avec Adwords vidéo sur YouTube ;
  • L’ajouter à votre signature mail.

L’infographie

C’est bien connu, le cerveau humain préfère les couleurs et les images. L’infographie est tendance parce qu’elle peut à elle seule donner à l’utilisateur autant et même plus d’informations que l’aurait fait un article de 500 mots. C’est en quelques sortes le Picture Marketing, une tendance de promotion par l’image.

Il faut savoir que les êtres humains retiennent 80% de ce qu’ils voient. L’avantage principal de l’infographie c’est qu’elle va vous permettre de donner des informations plus faciles et digestes à retenir.

Elle va vous aider dans votre démarche à optimiser les ressources dans le processus grâce à l’utilisation d’informations imagées.

Vous avez donc intérêt à concevoir des visuels tous autant attirants qu’informatifs. Misez donc sur la qualité des images et allez à l’essentiel quant aux informations qui doivent figurer sur le visuel. votre infographie a tout intérêt à être visuellement séduisante.

Enfin, le plus important à retenir est que, l’infographie à l’instar des contenus vidéos reste l’un des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux.

L’emailing

Bien que soumis à une concurrence de plus en plus accrue avec l’avènement des autres formats de contenus, L’emailing reste un contenu idéal pour engager et fidéliser vos leads. Il est parfait pour développer votre stratégie d’Inbound Marketing car il vous aidera à mettre en avant vos produits (articles , offres promotionnelles, nouveaux produits…). 

Puisqu’ils ont déjà montré de l’intérêt pour votre entreprise, les contacts qui reçoivent vos emailings sont des leads à fort potentiel, dont le taux de transformation sera plus élevé que sur tout autre support. 

L’emailing est donc un format idéal pour alimenter votre stratégie de Lead Care, ceci afin de les transformer petit à petit en prospects.

Vous aimeriez aussi |Les outils informatiques indispensables en entreprise

adminLes formats de contenus pour un marketing réussi
La suite

Les étapes d’une stratégie marketing réussie

Aujourd’hui, atteindre une croissance des chiffres de votre entreprise passe par la mise en place d’une stratégie marketing réussie.En effet, la stratégie marketing qui est l’ensemble des actions coordonnées mis en œuvre sur le moyen ou long terme par une entreprise pour atteindre ses objectifs commerciaux et marketing, est un élément important dans la démarche de croissance de toute entreprise. Quelle démarche adopter? quelles sont les étapes d’une stratégie marketing réussie?

Définir vos objectifs marketing

Cette étape est la première étape et l’étape fondamentale à la mise en place d’une stratégie marketing réussie. Il s’agira d’identifier les bons objectifs d’étudier ce qui existe et de énumérer comment faire pour atteindre ces objectifs de manière réaliste. Pour cela, il existe une nom méthode, la méthode SMART qui se définit comme suit:

  • Spécifiques : votre objectif doit être défini à travers une valeur numérique (un chiffre ou un pourcentage bien précis) ;
  • Mesurables : cet objectif doit être mesurable avec des critères clairs, réguliers et impartiaux ;
  • Réalisables : il ne faut pas mettre la barre trop haute et décourager vos équipes ;  
  • Réalistes : faites preuve d’honnêteté par rapport à l’attractivité de votre entreprise et aux compétences de vos équipes. ;
  • Limités dans le temps : fixez-vous une échéance pour la réalisation de cet objectif.

Identifiez vos cibles

Cette étape est fondamentale, car c’est elle qui permet de cibler étroitement votre marché et d’adapter votre message en fonction de chaque type de profil.  

Passez ensuite à l’identification de votre audience-cible (aussi appelés buyers personas) . Il s’agit en effet d’identifier les personnes que vous souhaitez toucher , celles qui seraient intéressées par vos produits ou services. Déterminez ensuite quels sont leurs besoins et quel rôle elles jouent dans le processus de décision.

Pensez à stocker vos données recueillies dans un tableau structuré qui vous servira de tableau de bord.

Analyser le parcours d’achat

Il est important de savoir qu’au cours de son parcours d’achat, le client passe par trois étapes :

  • La prise de conscience : il décrit, formule les symptômes de son problème
  • La considération : il prend connaissance des solutions possibles pour résoudre son problème
  • La décision : il a choisi la solution qui lui convient le mieux et évalue les fournisseurs capables de la lui apporter.

Analyser le parcours d’achat des clients permet de savoir à quel étape est tel ou tel « buyer » et ainsi adapter en conséquence le message à lui envoyer.

Impliquer vos expertises métier

On ne le dira jamais assez, il est important d’échanger avec ceux qui font face à vos clients quotidiennement sur le terrain à savoir vos commerciaux, vos équipes de maintenance ou d’installation, ou le service après-vente de vos produits. Ils sont les plus à même de partager avec vous les objections, les questionnements, les problématiques rencontrées par vos clients.

Vous pourrez allez plus loin en questionnant vos clients réguliers et en leur demandant de vous faire un retour d’expérience sur votre entreprise, vos services et produits, mais aussi sur le marché dans son ensemble.

Les réponses à ces questions pourraient vous donner une idée claire et objective de votre environnement et vous aider à prendre les bonnes décisions et même apporter des changements dans votre démarche si nécessaire.

Vous aimeriez aussi | Comment réussir le télétravail?

Faire de la veille concurrentielle

Il s’agit de mettre en place des actions sur le long-terme pour surveiller l’environnement concurrentiel de votre entreprise, afin d’anticiper leurs prochaines actions stratégiques ou d’en déduire de bonnes pratiques commerciales, technologiques, marketing…

Se doter d’outils marketing performants

Pour une réussite optimale de votre stratégie marketing, il vous faut des outils adaptés. Il en existe des milliers, choisissez les plus complets. 

Vous devrez en effet miser sur des outils marketing tout-en-un qui vous permettront, d’une simple connexion, d’accéder à l’ensemble de vos plateformes ( votre site internet, votre blog, vos réseaux sociaux) ainsi que vos données analytics, votre base de données, vos campagnes marketing et votre référencement…

Mesurer les résultats obtenus (ROI, KPI )

Vous ne devrez pas nécessairement attendre de l’année ou de votre campagne pour mesurer les résultats de votre stratégie marketing. Il est plus judicieux de consulter les résultats au fur et à mesure afin d’être en capacité de rectifier si nécessaire.  Les KPI ou indicateurs de performance sont utilisés pour mesurer l’efficacité … Ils vous aideront à prouver plus facilement le ROI sur vos efforts marketing 

Voici la liste non exhaustive de certains indicateurs de performance à continuellement surveiller

  • Volume des leads
  • Nombre de visiteurs
  • Taux de conversion de leads à clients
  • Croissance du nombre de leads
  • Taux de conversion par canal
  • Pourcentage de leads payés et de leads naturels
  • Leads générés par offre
  • Taux de nouveaux leads par page de destination
  • Taux de clic des call-to-action
  • Mots-clés apportant du trafic
adminLes étapes d’une stratégie marketing réussie
La suite

Growth hacking, marketing et croissance

De nos jours, le Growth hacking est devenu incontournable pour toutes les entreprises qui veulent asseoir une bonne stratégie marketing et assurer leur croissance. A l’ère du numérique, la compétitivité des entreprises est mise à rude épreuve. Le digital est devenu indispensable pour toutes les entreprises qui aujourd’hui veulent pouvoir assurer leur croissance et leur pérennité. Il faut alors mettre en place des techniques innovantes pour aider l’entreprise à grandir sans avoir à grossir. 

Le growth hacking est donc l’outil privilégié de nombreuses start-up ces dernières décennies d’autant plus qu’elle a fait ses preuves auprès d’entreprises très célèbres.

Le growth hacking, levier de croissance des entreprises

Origines et définitions du Growth Hacking

Le Growth Hacking, littéralement Piratage de la Croissance, ce sont toutes les actions mises en place pour favoriser la croissance rapide d’une entreprise, à moindre coût. En fait, c’est la combinaison d’une pensée innovante et disruptive, associée à des techniques marketing traditionnel, à l’analyse de données client et à la programmation.

A l’origine, le Growth hacking est attribué à Sean Ellis (2010), un ancien employé de Dropbox. Laissant son poste vacant, Sean Ellis devait décrire son activité pour son successeur. C’est alors qu’il choisit le terme de Growth Hacking pour la définir.

L’objectif était la recherche d’une efficacité optimale à un prix réduit pour les entreprise. Cette spécificité des méthodes de Growth Hacking s’explique principalement par des budgets initiaux serrés. S’y ajoute une véritable volonté de développer rapidement une base d’utilisateurs solide.

Cependant, il est à noter que dès le milieu des années 1990, Hotmail utilisait déjà des techniques de croissance non conventionnelles.

Profil du Growth hacker

Le Growth hacker doit avant tout être curieux et tester sans cesse, afin de dénicher de nouveaux moyens d’atteinte de croissance. Le growth hacker doit combiner marketing, webmarketing , développement web, coding et même parfois des compétences en sociologie afin de comprendre le comportement des utilisateurs.

Le growth hacker doit etre en perpétuelle tatonnement. Il doit analyser les données grâce aux différents systèmes de « tracking » qu’il met en place. Il doit rechercher chaque jours de nouvelles techniques innovantes pour générer de la croissance.

Sa mission principale étant de générer de la croissance à long terme, il doit rester attentif pour s’adapter aux éventuels changements du marché et des différentes pratiques. Il doit donc être à l’écoute des besoins de la clientèle et pouvoir s’adapter à l’environnement , ce qui lui permet d’optimiser la stratégie de l’entreprise pour à terme, fidéliser les utilisateurs.

Les métriques du Growth Hacking

entonnoir du Growth hacking

L’une des rares lignes directrices du growth hacking est le processus du tunnel de conversion. Le schéma le plus fréquemment appliqué à ce processus est le framework AARRR qui comporte cinq étapes distinctes. Le processus se définit ainsi :

  •   L’ACQUISITION : C’est la stratégie marketing qui est mise en place afin d’attirer des visiteurs sur ses pages. L’acquisition doit être chaque fois réajustée.Il faut alors analyser les données statistiques du site pour savoir quel canal draine le plus les internautes (publicité, organique, etc.).
  •   L’ACTIVATION : C’est la stratégie qui permet de transformer l’intérêt d’un utilisateurs en actions concrètes sur le site (inscriptions, téléchargements, etc.). On utilise ainsi des méthodes assez simplistes (Call To Action) pour le pousser à avoir envie de sauter le pas. Il devient alors un client. On parle alors de conversion.
  •   LA RÉTENTION : C’est la stratégie mise en place pour inciter l’internaute à devenir un utilisateur régulier. Il s’agit alors de mettre en place un dispositif de collecte d’informations qui permettront de le recontacter. Ainsi des méthodes telles que le retargeting, l’emailing, les News-letters, les SMS… sont indispensables pour augmenter le taux de rétention.  
  • LE REVENU : Désigne la transformation monétaire des actions des clients via l’achat d’un produit ou d’un service. Le Growth Hacker doit pouvoir calculer ce que lui rapporte un client en fonction de l’argent investi dans le processus pour qu’il fasse partie de sa clientèle.
  •  LE REFERRAL : C’est la stratégie visant à pousser les utilisateurs à devenir des ambassadeurs de la marque. Il s’agit le plus souvent de les inciter à partager le contenu du site web, à inviter leurs communautés à télécharger les applications en échange d’avantages (parrainage, réseaux sociaux, etc.).

Les exemples célèbres de Growth Hack

Hotmail

Il faut savoir que le premier Growth hack connu est celui de Hotmail. En effet, dans le courant de l’année 1995, Hotmail est créé. Cependant, l’équipe peine à attirer plus de clients en ligne via leur campagne de publicité classique sur grands panneaux publicitaires et pub radio. Ils décident alors de rajouter une signature sur chacun des emails : « PS : I Love You. Get Your Free Email at Hotmail ». Cette signature insignifiante va devenir virale et leur permettre ainsi d’acquérir 12 millions d’utilisateurs en 18 mois. C’était une réussite fulgurante car ils détenaient ainsi près de 20% des utilisateurs d’internet à l’époque.

Dropbox

Dropbox a notamment su tirer sa croissance fulgurante grâce à son système de parrainage, qui visait à offrir de l’espace de stockage supplémentaire pour chaque nouveau filleul converti. L’entreprise a ici articulé son hack afin d’inciter les utilisateurs déjà activés à partager le produit.
Nul doute que cette technique a permis à Dropbox de devenir l’un des acteurs les plus utilisés sur le marché du cloud.

Airbnb

Dans le cas de Airbnb, le premier coup de génie a fait écho à un problème de développement de la base client : il a donc utilisé la base de Craiglist, acteur alternatif aux offres hôtelières, pour récupérer les clients là où ils se trouvaient.

L’équipe a donc contacté chaque client de la plateforme leader en leur proposant de booster significativement les revenus de leur compte Craiglist en leur suggérant de les réinscrire via la plateforme Airbnb. Ce qui leur permettrait en sus de mieux gérer les acceptations et refus de locataires. Cette technique leur a permis de récupérer toutes les données utiles. Les clients convertis, séduits par l’interface sont devenus eux-mêmes prescripteurs.

A lire aussi La block chain et le commerce international

adminGrowth hacking, marketing et croissance
La suite