Technologies

Qu’est-ce que le design thinking?

Avez-vous déjà entendu parler du design thinking?

Dans une approche économique où l’innovation est devenue fondamentale à la survie des entreprises, investir dans la recherche-développement n’est plus une option.

Si vous envisagiez d’embaucher un ou des designers dans votre entreprise, arrêtez tout! Apprenez plutôt à votre équipe à penser comme un designer!

Origines

Les premières origines du design thinking remontent aux années 1960-1970 avec les travaux d’une première génération de chercheurs qui ont tenté de comprendre le métier des designers, élaborant ainsi une nouvelle approche de la recherche en design.

Développée à Stanford dans les années 80, une deuxième approche voit le jour avec une nouvelle génération de chercheurs qui se focalise moins sur l’idée du design en tant que science que sur la pratique réelle des designers.
Le terme « design thinking » n’émerge en tant que tel que quelques années plus tard. En 1987, Peter Ro emploie pour la première fois ce terme dans son ouvrage Design Thinking pour désigner les méthodes et les approches utilisées par les architectes et les urbanistes afin de donner forme à des idées de bâtiments et d’espaces publics.

Définition du design thinking

Le design thinking est une approche de l’innovation centrée sur l’humain. C’est une méthode ou un process de conception globale, centré sur l’utilisateur (ou l’humain), en vue de réaliser des services ou produits innovants. La méthode d’innovation a plus de 50 ans d’existence.

Cette méthodologie a pour but d’appliquer la démarche des designers pour répondre à un problème ou à un projet d’innovation. C’est une manière de réfléchir et d’innover qui s’appuie de manière très importante sur des retours d’utilisateurs.

Quels sont les objectifs ?

L’objectif fondamental du design thinking est de développer la créativité.

  • Débloquer l’innovation d’une organisation en faisant travailler ensemble des collaborateurs exerçant des métiers très différents. On parle d’intelligence collective.
  • Donner vie rapidement à des projets répondant à des besoins, et ainsi pouvoir tester et lancer des produits et services en un temps record.
  • Développer la cohésion en entreprise en faisant travailler les collaborateurs ensemble.

Le Design Thinking permet également de travailler dans une logique de co-création, avec des équipes n’ayant pas les mêmes expertises, les mêmes habitudes de travail ni les mêmes méthodes de travail.

Les 5 étapes du design thinking

Empathize

La première phase du design thinking consiste à se mettre à la place du consommateur et d’essayer de comprendre ses besoins. Il faut donc les rencontrer, les interroger pour connaître leurs habitudes, leur pensées, leurs sentiments et leur avis.

Define

Cette étape a pour but de définir de façon claire le problème. Pensez donc à lister les questions et préoccupations qui reviennent régulièrement.

Ideate

L’objectif est de générer toutes les idées possibles pour mettre en place les différentes solutions aux problèmes. Réunissez toute votre équipe dans une salle assez grande pour regrouper toutes les personnes impliquées dans le projet. Ensuite organisez un brainstorming où vous laissez chacun exprimer ses idées.

Prototype

Faire un prototypage pour ressortir faire ressortir les différentes options existantes pour réaliser ce nouveau projet. Cela permet de déterminer Comment le projet va être conçu. L’idée de cette phase de prototypage est de modéliser le projet afin de le matérialiser. Ce qui peut permettre de voir si les idées énoncées sont réalisables ou pas.

Test

Cette ultime phase a pour objectif de tester le projet, d’affiner les solutions proposées grâce au retour des utilisateurs. Le but de cette étape est simple : se baser sur les retours des utilisateurs pour remodeler le projet.

Vous aimeriez également|7 étapes pour construire la culture d’entreprise

Rokhaya NdiayeQu’est-ce que le design thinking?
La suite

Quelle stratégie de communication pour une multinationale?

Quelle stratégie mettre en place pour une meilleure communication au sein de votre multinationale? Pour qu’une entreprise fonctionne correctement, le premier socle est la communication en son sein. Ainsi, cette réalité est d’autant plus vraie lorsque différents pays, donc différentes cultures se côtoient dans le groupe. La langue, les coutumes, les gestes corporels et les traditions sont différents. Il y’a donc un risque de créer des malentendus et des conflits qui pourraient avoir des répercussions sur le bon fonctionnement de votre entreprise.

On vous donne des tips pour mettre en place la meilleure communication au sein de votre multinationale.

En réalité, la communication au sein d’une entreprise nationale et celle au sein d’une multinationale ne sont pas différentes. L’enjeux fondamental reste le même: L’interculturalité.

Quels sont les enjeux de L’interculturalité?

Appartenir à des cultures différentes implique d’avoir une vision du monde qui diffère, mais c’est aussi avoir une manière d’exprimer les choses de façon différente. L’interculturalité implique de penser à l’ensemble de ces comportements innés, de cette diversité sociale afin de rendre les échanges professionnels plus fluides et faciliter la collaboration.

Il convient donc de scinder l’interculturalité en deux grandes parties:

  • Le management interculturel
  • La communication interculturelle

Le management interculturel

Si vous n’avez pas encore lu notre article sur le management interculturel, retrouvez-le ici

La communication interculturelle

La communication interculturelle est la communication qui concerne deux personnes issues de cultures différentes. En entreprise, il s’agit pour deux personnes de cultures différentes d’adopter un vocabulaire, une attitude et une approche communicative qui s’adapte à son interlocuteur afin de fluidifier les échanges et d’éviter les malentendus et collaborer au mieux.

Quelle stratégie de communication mettre en place dans votre multinationale?

Demandez des précisions sur les normes interculturelles

Assurez-vous d’avoir toutes les informations en ce qui concerne les normes culturelles en vigueur dans les différents pays où se trouvent vos différentes filiales. Cela vous permettra à coup sûr d’éviter de mauvaises surprises et des tensions.

Acceptez que vous commettiez des erreurs

Dans la communication avec des personnes de culture diverse, une offense est vite arrivée. Même avec toutes la bonne volonté, sachez qu’il vous arrivera quand même de faire des erreurs. Excusez-vous si vous offensez quelqu’un ou si vous dépassez les limites. Posez même des questions afin de vous éviter de répéter les mêmes erreurs.

 Évitez les expressions familières, les blagues et les expressions idiomatiques.

Lors de vos réunions, l’humour et les blagues axés sur la culture et tant que doivent être évitées. Elles peuvent offenser ou rabaisser, et dans des situations professionnelles tourner au désastre. Les idiomes si vous n’en maîtrisez ni le sens ni le contexte doivent être évités parce qu’ils varient beaucoup selon les cultures et que, souvent, ils ne sont pas traduisibles.

 Pratiquez l’écoute active et l’observation

L’écoute active peut s’avérer une compétence très importante. Lorsque vous communiquez avec des personnes d’une autre culture, il est important d’accorder une attention particulière et d’écouter ce que les gens vous disent. L’écoute active peut vous aider à comprendre qu’il n’y a pas une seule bonne façon de conduire les interactions. De plus, des points de vue ou des idées différents peuvent contredire les vôtres, mais vous devrez quand même écouter avec respect et ne surtout pas le prendre personnellement.

Vous voilà maintenant armé d’une stratégie pour mettre en place la meilleur communication au sein de votre multinationale.

Tags: stratégie communication multinationale

adminQuelle stratégie de communication pour une multinationale?
La suite

Management: l’importance des safe space en entreprise

Pourquoi devrait-on instaurer des safe space en entreprise? Entre les frustrations , les conflits, le manque de productivité… il est devenu primordial pour les managers d’entreprise de créer un environnement sécurisé. On en parle dans cet article.

Mais avant , essayons d’éclaircir davantage la notion de safe space.

Qu’est-ce qu’un safe space?

Les safe space (littéralement « espace sécurisé » ou « espace sûr »), apparus dans le milieu des années 1960 aux États-Unis, étaient à l’origine des endroits physiques que fréquentaient les personnes marginalisées par la société. Ils se sont étendus par la suite au virtuel avec des plateformes sur internet où les gens viennent s’exprimer librement sans crainte d’être jugés ou stigmatisés.
Les écoles et universités ont également des safe space pour prévenir des phénomènes comme le harcèlement et les violences.
En entreprise, on peut considérer un safe space comme étant un environnement où les collaborateurs peuvent s’exprimer librement. Cela peut être lors de réunions instaurées à cet effet ou des moments informels. Le but ici étant de permettre aux employés de parler de tout (leurs difficultés professionnelles ou personnelles, des incompréhensions avec la hiérarchie, des suggestions en ce qui concerne les méthodes de travail…) sans avoir peur d’éventuelles représailles.

Quelle est l’importance des safe space en entreprise ?

A l’ère où la compétitivité pousse les entreprises à mettre l’humain au cœur des perspectives de croissance , où la gestion des talents est devenue un élément crucial au développement, les enjeux des safe space sont multiples:

Assurer un environnement de travail sain

Un environnement de travail sain est un environnement où la santé psychologique des employés n’est pas en danger. Cela signifie donc que l’intimidation , le harcèlement et la discrimination n’ont pas leur place dans un environnement saint.
Il est de la responsabilité des dirigeants de
S’assurer que l’environnement de travail ainsi que les relations entre les collaborateurs soient sains.
Créer des safe space permet dans ce cas de figure d’être attentif à certains signaux:

  • La productivité d’un employé qui chute subitement
  • des disputes à répétition entre deux collaborateurs
  • un climat de tension ou d’animosité au sein d’une équipe
  • un taux d’absentéisme élevé…

En plus de contribuer à un milieu de travail sain, une telle mesure aura des répercussions positives sur la productivité des équipes.

Prévenir les conflits

Les conflits sont inévitables dans les relations humaines nous dit-on. Cependant, ce qu’il faut savoir c’est que plus de 50% des conflits auraient pu être évités juste en communiquant de façon efficace. Il est donc possible d’anticiper les conflits dans vos équipes et ainsi amenuiser les conséquences. L’une des solutions les plus simples est d’instaurer des safe space. Ces cadres d’échanges permettent aux employés de s’exprimer, de clarifier les malentendus et surtout de trouver des terrains d’entente en ce qui concerne les points de divergences dans les démarches quotidiennes.

Prévenir la fuite des talents

La gestion des talents est devenue l’un des piliers du département des ressources humaines aujourd’hui. Auparavant cantonné à la gestion de la paie et de toutes les procédures liés aux salariés ( congés, primes , licenciements…) , le département des ressources humaines tend à s’orienter vers une gestion entière du capital humain en tenant compte de tous les facteurs.
Créer des safe space permet dans ce cas de figure de faire régulièrement des évaluations de compétences afin d’anticiper les besoins de formation et clarifier les perspectives de carrière des employés. Cette démarche a pour but in fine de résoudre les problèmes de salariés démotivés et éviter les départs massifs.

Au vu de tous ces enjeux, il est devenu plus qu’indispensable pour les dirigeants de créer des safe space au sein de leur entreprise et organisations afin d’assurer la bonne marche de leurs activités.

Vous aimeriez aussi |Comment motiver ses collaborateurs?

adminManagement: l’importance des safe space en entreprise
La suite

Quels sont les enjeux de la communication corporate?

Souvent bien intégrés par les multinationales et les grandes organisations, les enjeux de la communication corporate sont souvent ignorés par les entreprises plus petites. Pourtant, les bénéfices pour l’entreprise sont innombrables, autant à l’externe qu’à l’interne.

Il n’est pas rare que les actions de communication se concentrent sur l’information: annoncer un événement, faire connaître un service ou un produit, diffuser une information…

Que savez-vous réellement de la communication corporate et de ses enjeux?

Qu’est-ce que la communication corporate?

La communication corporate ou communication institutionnelle désigne l’ensemble des actions destinées à mettre en lumière non un service ou produit, mais bien l’organisation qui les propose. Elle implique les

  • Les relations presse et relations publiques
  • Le site web corporate;
  • Les publications sur les réseaux sociaux, le community management, la e-réputation;
  • La communication managériale…

Pendant de nombreuses années, la communication corporate se cantonnait aux relations publiques et aux relations presse et les évènements . Aujourd’hui, avec l’avènement du digital , La communication corporate cible un public plus large en interne comme en externe. Tous les acteurs (collaborateurs, actionnaires…) mais aussi (clients, fournisseurs,, investisseurs, leaders d’opinion…) deviennent alors partie prenante de la communication.

Les enjeux de la communication corporate

Situés à l’intersection des communications interne et externe, les enjeux de la communication corporate impliquent non seulement l’image de l’organisation telle qu’elle est perçue, mais aussi sa capacité à fédérer les salariés, les clients et l’audience sur les réseaux sociaux autour d’une histoire et des valeurs communes.

Selon l’AACC  (Association des agences de conseil et de communication), les principaux enjeux de la communication corporate ces dernières années sont les suivantes:

Il va donc s’en dire que la communication corporate a pour but de parler de l’entreprise, de raconter son histoire. Vous devez donc pouvoir répondre à ces question au cours de la vie de votre entreprise:

  • Qui sommes-nous ? 
  • Quelle est notre histoire ? 
  • Quelles sont nos valeurs ?
  • Quel sont nos projets (en cours, à venir) ?  
  • Qu’est-ce qui nous distingue de nos concurrents ? 
  • Quelles sont nos forces et nos singularités ? 
  • Comment œuvrons-nous pour apporter des solutions à vos préoccupations…

La liste pourrait facilement s’allonger. Mais vous devez garder en tête que vous devez harmoniser votre storytelling et transmettre le bon message. Ceci, pour éviter tout ce qui est crise ou bad buzz.

Repenser la façon de créer son contenu 

A l’ère où les réseaux sociaux sont à portée de tout le monde, chaque collaborateur, utilisateur, associé peut aujourd’hui créer du contenu et s’improviser journaliste, critique ou lanceur d’alerte.

Tout le monde peut être un vecteur de l’image de marque de l’entreprise.

Dans les années à venir, il deviendra impérieux de passer à la communication collaborative. Dans cette optique, vous devez en tant que marque intégrer votre public (interne et externe) dans la création de votre contenu et sa diffusion en tant que relai d’opinion.

A lire aussi| 6 conseils pour faire une étude de marché de niche

adminQuels sont les enjeux de la communication corporate?
La suite

Etude de cas: Tropikal Jad

Créée en 2011, Tropikal Jad est une entreprise de distribution de solutions en équipement de sécurité et de vêtements de travail. Elle s’est donnée pour mission d’offrir aux travailleurs, un environnement aux normes ainsi que des équipements de qualité pour leur permettre d’être de travailler en toute sécurité. Elle travaille donc au quotidien pour honorer ses engagements à savoir:

  • Assurer aux clients des services adaptés à leurs besoins dans le respect des réglementations en vigueur,
  • Respecter les termes du contrat convenu avec les clients,
  • Mettre en place les fournitures et produits les mieux adaptés.
  • Définir et appliquer des procédures de contrôle pour l’assurance de la qualité des prestations.
  • Garantir la confidentialité des informations portées à sa connaissance.

LES ENJEUX

L’entreprise était dans sa phase de développement et avait besoin d’évoluer et surtout se digitaliser pour acquérir une plus grande clientèle. C’est dans ce cadre qu’elle nous a mandaté afin de mettre en place un site web qui servirait de vitrine et de boutique en ligne et d’asseoir sa notoriété digitale

LA SOLUTION MISE EN PLACE

Il était important de tenir compte de l’activité de l’entreprise afin de concevoir le site qui saurait répondre à leurs besoins. Cela nous a permis de concevoir un site ainsi qu’une boutique en ligne opérationnelle entièrement autonome et user-friendly. Il fallait leur garantir le meilleur référencement sur la toile et surtout la gestion au quotidien des commandes et livraisons.

Nous avons également travaillé à élaborer la stratégie de marketing digital et la gestion des plateformes sociales. Cela, afin de booster la visibilité et la notoriété de l’entreprise.

Globalement, nous avons conçu la plateforme en articulant le plan d’action sur 3 axes:

  • Conception et développement du site
  • création de la boutique en ligne
  • La création et la gestion au quotidien des réseaux sociaux.

RESULTATS

Nous sommes fiers de savoir qu’aujourd’hui, Tropikal Jad est le partenaire privilégié de nombreuses entreprises.

A lire | Etude de cas: Karaib Or Vert

adminEtude de cas: Tropikal Jad
La suite

6 conseils pour faire une étude de marché de niche

Avez-vous besoin de conseils pour faire une étude de marché de niche? Aujourd’hui plus que jamais, il est important avant toute action marketing (pénétration d’un nouveau marché, sortie d’un produit, établissement sur un marché de niche…) de faire une étude de marché. Alors, si vous ne savez pas par où commencer, alors lisez cet article.

Qu’est-ce qu’une niche?

Une niche est un segment distinct sur le marché, généralement une partie spécifique d’un marché où la demande des clients n’est toujours pas satisfaite. Choisir de s’établir sur un marché de niche vous permet de vous concentrer sur une clientèle qui a été négligée. Cela est souvent très efficace car vous vous concentrez sur un groupe restreint dont les besoins spécifiques sont satisfaits. L’intérêt ici est de trouver et de vendre des produits que peu de gens peuvent se procurer. 

Quels avantages à adopter un marché de niche?

Il existe de nombreux avantages qui, exploités à bon escient peuvent vous permettre de vous assurer un bon chiffre d’affaire:

  • Un gain de temps dans votre prospection et la communication
  • L’expertise
  • Très peu de concurrence

SI vous n’avez pas encore lu notre article sur les marchés de niche et leurs enjeux, vous le trouverez ici

C’est quoi une étude de marché?

l’étude de marché a pour but d’analyser l’offre et la demande sur un marché donné afin de permettre la mise en place de la stratégie commerciale de l’entreprise ou d’un plan d’actions marketing.

L’étude de marché fait intervenir à la fois une analyse quantitative (analyse de données socio-économiques et financières, collecte d’information sur les consommateurs via des questionnaires en ligne) et une analyse plus qualitative à travers des entretiens téléphoniques, des réunions de consommateurs etc.

Les objectifs d’une étude de marché sont divers:

  • Etablir le profil type de votre cible
  • Estimer votre part de marché
  • Faire une analyse concurrentielle
  • Avoir une idée de la taille du marché…

Quelques conseils pour vous aider à faire votre étude de marché de niche

Il faut savoir que pour réaliser une étude de marché, vous avez le choix entre

  • la faire vous-même
  • engager une agence.

Besoin d’experts pour faire votre étude de marché? Contactez-nous et obtenez votre devis pour des résultats fiables.

Dans le cas où vous voudriez faire votre étude vous-même, voici une liste d’outils qui pourraient vous aider:

  • Audience Insights de Facebook : Vous avez une page Facebook d’entreprise? Alors, vous l’outil Audience Insights pour mieux comprendre qui sont vos utilisateurs/acheteurs. aurez accès à toutes leurs données (âge, revenu, habitudes de consommation).
  • Outils de sondage : il existe plusieurs outils gratuits que vous pouvez utiliser pour réaliser des sondages, comme Google Forms et SurveyMonkey. Pour des besoins d’enquêtes auprès d’une plus grande audience, vous pouvez utiliser un service payant comme Google Surveys, qui permet d’obtenir des données plus pertinentes et plus détaillées.
  • Outils de SEO : il existe plusieurs outils gratuits et payants de SEO que les marchands peuvent utiliser pour évaluer leur niche potentielle.
  • Semrush qui est un outil d’analyse concurrentielle qui permet d’obtenir d’importantes données sur les sites e-commerce concurrents dans la niche évaluée. Vous aurez accès entre autres au trafic global du site analysé, au trafic généré par les mots-clés les plus populaires, aux publicités payantes diffusées par vos concurrents, à l’évolution du trafic au fil du temps, et à plusieurs autres rapports d’analyse.
  • Google Tendances et même Google Analytics vous aideront à déterminer si certains sujets sont populaires et à connaitre l’évolution de l’intérêt pour une niche ou un produit donné.

Vous voilà à présent outillé pour effectuer votre étude de marché de niche.

Tags : Outils étude de marché niche

admin6 conseils pour faire une étude de marché de niche
La suite

Quels sont les meilleurs outils ERP pour faciliter la collaboration?

Quels ERP pour une meilleure collaboration au sein de vote entreprise? Aujourd’hui plus que jamais, les entreprises ont besoin d’optimiser les ressources et donc de centraliser le processus de fonctionnement de leurs activités. Alors, quoi de plus pertinent que d’opter pour un ERP? On vous explique tout dans cet article

Qu’est-ce qu’un ERP?

Le terme ERP signifie en anglais « Enterprise Ressource Planning ». En français, on parle plutôt de PGI (Progiciel de Gestion Intégré). C’est un groupe de modules reliés les uns aux autres et centralisés dans une base de données unique.

L’ERP est un progiciel qui vous permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise en intégrant plusieurs fonctions de gestion : gestion de projets, gestion de la comptabilité, gestion de la paie, CRM, gestion de stocks, solutions marketing… dans un système.

Les caractéristiques d’un ERP

Pour être considéré comme tel, Un ERP doit rassembler plusieurs caractéristiques  :

  • Cette solution logicielle doit être issue d’un concepteur unique. C’est-à-dire que tous les modules doivent provenir du même concepteur.
  • L’ERP repose sur la synchronisation et la mise à jour des données entre les modules en temps réel.
  • Son système doit assurer une totale traçabilité des opérations effectuées.
  • Il doit générer une base de données unique.
  • Il doit pouvoir couvrir l’intégralité de la gestion d’une entreprise.

Quels ERP pour une meilleure collaboration?

l’ERP permet à l’entreprise de standardiser et d’homogénéiser ses processus. Cela exempte l’entreprise de l’achat de multiples applications métier. Les ERP sont des outils personnalisables. L’organisation choisit donc les modules dont elle a besoin et créé ainsi une solution sur-mesure. Alors, il est important pour vous de bien choisir votre ERP.

Voici pour vous une sélection des meilleurs ERP en 2021:

Odoo

Odoo est un logiciel open-source entièrement intégré, contenant des centaines d’applications commerciales conçues par des experts. C’est une solution tout-en-un personnalisable, conçue pour répondre aux besoins des entreprises, quelle que soit leur taille et budget.

C’est l’ ERP le plus complet du marché car il comporte 45 modules qui vous permettent de répondre a tous les besoins que vous pourriez avoir dans votre société

Sage

Sage est l’un des éditeurs de progiciels de gestion d’entreprise leader sur le marché mondial. La Société propose 3 ERP aux entreprises :

Sage 100Cloud Entreprise
Cet ERP cible principalement les PME de 10 à 200 salariés. Il propose deux versions pouvant être combinées : Sage 100Cloud Gestion Commerciale et Sage 100Cloud Comptabilité

Sage FRP 1000
Ce 2nd ERP de Sage cible davantage les moyennes et grandes entreprises et plus précisément les Directeurs Administratif et Financier. C’est une véritable suite financière intégrant la comptabilité, la gestion des budgets, des flux financiers et des processus opérationnels.

Sage Business Cloud X3
Sage Business Cloud est le nouveau nom de Sage ERP X3. Cet ERP proposé en mode cloud s’adresse à une cible de moyennes et grandes entreprises orientées vers l’international. Cette solution complète permet de gérer l’ensemble de l’activité de l’entreprise.

Oracle

faisant partie des ERP les plus utilisés dans le monde, Oracle est un ERP ayant pour objectif d’accompagner les entreprises dans la gestion de tous leurs processus et l’optimisation de leurs ressources.

Oracle ERP est un outil complet qui permet de traiter la comptabilité et la finance mais également de gérer les projets, les ressources et l’approvisionnement. Il permet d’automatiser les principaux processus d’une organisation et de créer des rapports soutenant l’analyse et la prise de décision.

Cegid

C’est éditeur français et l’un des acteurs majeurs dans la conception de logiciels de gestion d’entreprise en Europe. Spécialiste du cloud, cette société a notamment été pionnière dans l’édition d’ERP SaaS en cloud.

Ses solutions sont destinées à la fois aux auditeurs et experts-comptables, aux responsables des ressources humaines, et de la finance.

NetSuite

est l’une des premières solutions ERP cloud au monde. Elle fournit une plateforme unifiée qui permet de rationaliser tous les processus de back-office, tels que la comptabilité, le CRM et la vente en ligne.

Grâce à la business intelligence, à la création de rapports et à la visibilité en temps réel intégrées dans votre entreprise, NetSuite permet aux entreprises de toutes tailles de stimuler la croissance, de réduire les coûts informatiques et d’éliminer les inefficacités, vous permettant de vous concentrer sur les décisions clés générant des revenus, plutôt que de vous soucier de vos systèmes dorsaux. 

Microsoft Dynamics

permet de gérer l’ensemble des processus de l’entreprise du trade, à la fund en passant par la production, la logistique, la gestion de projet trade ou encore le marketing.

Le principal avantage de cet ERP est qu’il est entièrement relié à la plateforme globale Microsoft Dynamics 365. Il est donc totalement compatible avec des autres software de Microsoft tel que Power BI par exemple.

Divalto

Depuis plus de 35 ans, Divalto édite des logiciels de gestion en (ERP et CRM) pour les PME – PMI et les ETI de tous les secteurs.

Véritable pointure dans la conception de logiciels, DIVALTO propose des solutions adaptées pour toutes les tailles d’entreprises. Que vous cherchiez un ERP Gestion commerciale, un logiciel de paie, un CRM, une solution de comptabilité, DIVALTO peut vous apporter le progiciel qui adapté à vos besoins. L’ERP propose bien d’autres modules tels que la gestion par affaire, la RH, la gestion de qualité, la gestion de stocks et même une solution collaborative.

Vous voilà suffisamment informé pour mieux choisir votre ERP afin de faciliter la collaboration au sein de votre entreprise.

A lire aussi| Comment intégrer le marketing d’influence dans votre stratégie globale?

Besoin de conseils? Nos experts sont là pour vous. Contactez-nous ici

adminQuels sont les meilleurs outils ERP pour faciliter la collaboration?
La suite

ETUDE DE CAS: Karaib Or Vert

Karaib Or Vert est une entreprise qui commercialise des thés, des sirops et huiles biologiques. Basés en Guadeloupe, l’entreprise s’est engagée à enrichir la vie grâce à l’expérience de thés de qualité supérieure.

Leur mission première est d’élever le bien-être des consommateurs dans le but de transcender le thé, les sirops et les huiles naturelles.

LES ENJEUX

L’entreprise était dans sa phase de développement et avait besoin d’évoluer et s’aligner à la réalité des entreprises aujourd’hui à savoir la digitalisation de leurs services. C’est dans ce cadre qu’elle a souhaité mettre en place un site web qui servirait de vitrine et de boutique en ligne.

LA SOLUTION MISE EN PLACE

Nous avons fait un brainstorming afin de nous assurer que le site à concevoir serait en accord avec l’activité de Karaib Or Vert et ses objectifs. Cela nous a permis de concevoir un site ainsi qu’une boutique en ligne opérationnelle user-friendly et mobile-friendly car l’expérience client est primordiale aujourd’hui.

Nous avons également travaillé à élaborer la stratégie de référencement globale du site web afin d’optimiser son positionnement sur les moteurs de recherche.

Globalement, nous avons conçu la plateforme en articulant le plan d’action sur 3 axes:

  • Conception et développement du site
  • création de la boutique en ligne
  • Intégration des produits

RESULTATS

Aujourd’hui, Karaib Or Vert a un site web opérationnel et une boutique en ligne où, à tout moment, les utilisateurs peuvent s’approvisionner en sirops, thés ou huiles naturelles.

Bientôt nous débuterons également le déploiement de la marque sur les réseaux sociaux.

Tags: Etude de cas Karaib Or Vert

A lire aussi: Etude de cas ANAIVI

Pour tous vos besoins , demandez conseil à nos experts ici

adminETUDE DE CAS: Karaib Or Vert
La suite

Comment intégrer le marketing d’influence à votre stratégie globale?

Comment intégrer le marketing d’influence à votre stratégie? Aujourd’hui plus que jamais, les méthodes traditionnelles jugées intrusives tendent à laisser la place à la méthode inbound. Cette méthodologie implique d’actionner des leviers efficaces tels que le recours aux influenceurs pour atteindre les objectifs. Mais alors comment trouver les bons influenceurs et faire des campagnes efficaces ?

Le marketing d’influence, un concept de plus en plus en vogue

Le marketing d’influence est avant tout une dimension du marketing qui a pour objectif d’accompagner les marques dans leurs campagnes, en y associant les influenceurs comme leviers de visibilité et de viralité afin de maximiser les ventes.

Il nécessite de réfléchir en amont aux différents réseaux sociaux ou supports, ainsi que les messages qui seront utilisés pour véhiculer une campagne.

Souvent assimilé au bouche-à-oreille, le marketing d’influence a cependant quelques différences avec ce dernier. Pendant que le bouche-à-oreille compte sur les consommateurs pour parler d’une marque ou un produit alors que le marketing d’influence consiste à payer quelqu’un pour le faire.

Quelles plateformes pour atteindre vos objectifs?

Utilisés au quotidien par des millions d’utilisateurs, les réseaux sociaux sont devenus le cœur de la stratégie d’influence qu’elle soit grand public ou professionnelle. Facebook, Instagram, YouTube, Tik Tok, Snapchat… sont le lieu de prédilection des macro-influenceurs qui possèdent des communautés allant parfois jusqu’au million d’abonnés. Au quotidien, ces derniers traitent de thématiques d’utilité publique comme la santé, la mode, la beauté, le sport, l’alimentation… Vous pourrez également y trouver des micro-influenceurs, ayant des communautés plus ciblées et confidentielles.

Si vous êtes axés stratégie B2B en revanche, c’est sur LinkedIn ou Twitter que vous trouverez plus facilement des influenceurs de poids tels que des experts, des journalistes, chroniqueurs…

Le marketing d’influence pour qu’il soit efficace demande la mise en place d’une bonne stratégie. Alors si vous voulez atteindre vos objectifs, il est important d’activer les bons leviers.

Trouver des influenceurs pour votre stratégie

Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour dénicher les bons influenceurs pour votre stratégie inbound marketing. La première consiste à trouver vous-même des influenceurs qui sont alignés avec vos objectifs et actifs dans votre domaine d’activité.

les existe des plateformes d’influence qui proposent de chercher directement par critères (thématiques, localisations, taille de communauté…) les influenceurs référencés avec lesquels vous pourrez entrer en contact. De nombreuses plateformes comme Influentia, Influence4you, Upfluence… peuvent vous fournir les meilleurs service avec une grille tarifaire.

quelles actions pour une meilleure intégration du marketing d’influence?

Le Buzzkit

L’entreprise fait la promotion de son produit en l’envoyant à un ou des influenceurs qui vont le tester puis partager leur avis à leur communauté. Il peut arriver que ce dernier propose ensuite aux personnes qui le suivent de le gagner grâce à un jeu-concours ou place un lien vers la page d’achat du produit avec un code donnant droit à une réduction.

Le placement de produit

Ce levier du marketing d’influence est surtout utilisé sur YouTube et Instagram ou Tik Tok. Il permet d’insérer votre produit lorsque se déroule la vidéo. L’influenceur peut en parler ou simplement le faire apparaître.

L’unboxing

L’unboxing permet de découvrir un produit en même temps que l’influenceur. Ce dernier déballe le produit en direct et fait donc vivre l’expérience utilisateur à toute sa communauté. Ce type de marketing d’influence est axé sur l’émotionnel.

Le Takeover

Le principe du Takeover est simple. Il s’agit de laisser le contrôle des médias sociaux (Instagram, Tik Tok…) à un influenceur pendant une période donnée afin d’attirer l’attention de sa communauté sur des produits, des services ou des événements.

La sponsorisation de contenu

La sponsorisation de contenu consiste à demander au rédacteur d’un blog de rédiger un article sur le produit ou sur la marque en échange d’une rémunération. Cela permet non seulement à la marque de gagner en visibilité mais aussi d’améliorer son SEO grâce à la multiplication des liens externes (netlinking).

Mesurer le succès de votre campagne de marketing d’influence

A l’instar de toutes les campagnes marketing, il est nécessaire de mesurer le ROI pour savoir si vos objectifs ont été ou non accomplis. Vous pouvez vous référer aux indicateurs suivants:

  • L’engagement : le nombre de likes, de commentaires et de partages sur les différentes publications.
  • Le trafic entrant sur votre site web.
  • Le nombre de ventes générées grâce aux liens d’affiliation.

Voilà:!maintenant vous savez à peu près tout sur le marketing d’influence et comment l’intégrer dans votre stratégie globale.

adminComment intégrer le marketing d’influence à votre stratégie globale?
La suite

Quelle stratégie SEO adopter pour booster vos ventes?

Quelle stratégie SEO pour augmenter vos ventes? Aujourd’hui il est devenu plus qu’indispensable d’avoir un site e-commerce si vous voulez vous assurer plus de ventes. Mais que vaut un site web qui n’a pas de visiteurs?

Qui parle de e-commerce parle de référencement sur les moteurs de recherche. Le SEO est donc un passage obligé pour drainer du trafic sur votre site internet.

Pourquoi adopter une stratégie SEO?

Le SEO (Search Engine Optimization) est en quelque sorte l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer la position d’un site web sur les pages de résultats des moteurs de recherche. On l’appelle également référencement naturel.

On dit d’un site web qu’il est optimisé et référencé lorsqu’il se trouve sur la première page de résultats des moteurs de recherche.

Pourquoi le SEO

Contrairement au SEA et aux campagnes Ads sur les réseaux sociaux, le SEO s’inscrit dans une logique de long terme. Plus vous gagnez en visibilité plus vous avez de trafic et donc un taux plus élevé de conversions.

La stratégie SEO pour améliorer vos ventes

Sélectionner avec soin vos mots-clés

Les fondamentaux de toute stratégie de SEO sont les mots clés. Vous devez:

  • avoir une bonne compréhension des mots-clés sur lesquels votre site est positionné ;
  • faire une évaluation des mots-clés sur lesquels vous devez mettre l’accent dans vos contenus.

Vous devrez par la suite faire l’état des lieux par rapport à la concurrence et vous fixer ensuite des objectifs clairs. L’utilisation d’outils comme Semrush peut vous aider à analyser les mots-clés sur lesquels vos concurrents sont positionnés et la proportion de ces mots-clés que vous partagez avec eux.

Additionner le copywriting au SEO

Lorsqu’il s’agit de donner aux utilisateurs les bonnes raisons de passer à l’action, faites appel au copywriting.

On ne le dira jamais assez , si vous voulez faire de grosses ventes, transmettez des émotions. Alors quoi de mieux que de vanter les mérites de vos produits ou services à travers le copywriting? Une occasion de faire d’une pierre deux coups: asseoir votre expertise et convertir les visiteurs en clients.

Mettre l’accent sur l’expérience utilisateur

En SEO, le temps de chargement des pages et le temps d’attente avant de pouvoir cliquer sur ses différents éléments sont des critères importants pour l’expérience utilisateur.

Pensez à compresser vos images pour qu’elles soient moins lourdes et se chargent plus vite ;
L’outil officiel de Google Page Speed Insights peut vous aider à vérifier la vitesse de chargement de votre site web.

Votre site doit également être « mobile-friendly ». plus de 70% vous pouvez vérifier si votre site s’adapte parfaitement aux Smartphones en utilisant le test d’optimisation mobile de Google.

Miser sur du contenu de qualité

Un e-commerce ne se résume pas à ses pages produit ! Aujourd’hui, établir une véritable stratégie de contenu est vital pour un e-commerce qui veut exploiter le SEO pour booster ses ventes.

Cela passe souvent par la création d’un blog d’entreprise.

Quel que soit votre univers et les biens ou services que vous vendez, vous avez sûrement beaucoup de choses à raconter ou de conseils à prodiguer. Des articles de fond aux guides d’achat en passant par les comparatifs et les FAQ

Faire usage du Netlinking

 Le netlinking est le fait de lier ses contenus (pages, articles, produits…) à d’autres pages web sur d’autres sites. Il est extrêmement important pour Google : plus une page sera citée par des sites tiers, plus il considère que ce site est intéressant et qualitatif. Tout ce qu’il faut pour bien positionner son e-commerce sur Google !

Vous voilà outillé pour utiliser le SEO afin d’augmenter vos chiffres!

Vous aimeriez aussi: L’innovation dans le management interculturel

Tags: Stratégie SEO ventes

Rokhaya NdiayeQuelle stratégie SEO adopter pour booster vos ventes?
La suite