Management

Management: l’importance des safe space en entreprise

Pourquoi devrait-on instaurer des safe space en entreprise? Entre les frustrations , les conflits, le manque de productivité… il est devenu primordial pour les managers d’entreprise de créer un environnement sécurisé. On en parle dans cet article.

Mais avant , essayons d’éclaircir davantage la notion de safe space.

Qu’est-ce qu’un safe space?

Les safe space (littéralement « espace sécurisé » ou « espace sûr »), apparus dans le milieu des années 1960 aux États-Unis, étaient à l’origine des endroits physiques que fréquentaient les personnes marginalisées par la société. Ils se sont étendus par la suite au virtuel avec des plateformes sur internet où les gens viennent s’exprimer librement sans crainte d’être jugés ou stigmatisés.
Les écoles et universités ont également des safe space pour prévenir des phénomènes comme le harcèlement et les violences.
En entreprise, on peut considérer un safe space comme étant un environnement où les collaborateurs peuvent s’exprimer librement. Cela peut être lors de réunions instaurées à cet effet ou des moments informels. Le but ici étant de permettre aux employés de parler de tout (leurs difficultés professionnelles ou personnelles, des incompréhensions avec la hiérarchie, des suggestions en ce qui concerne les méthodes de travail…) sans avoir peur d’éventuelles représailles.

Quelle est l’importance des safe space en entreprise ?

A l’ère où la compétitivité pousse les entreprises à mettre l’humain au cœur des perspectives de croissance , où la gestion des talents est devenue un élément crucial au développement, les enjeux des safe space sont multiples:

Assurer un environnement de travail sain

Un environnement de travail sain est un environnement où la santé psychologique des employés n’est pas en danger. Cela signifie donc que l’intimidation , le harcèlement et la discrimination n’ont pas leur place dans un environnement saint.
Il est de la responsabilité des dirigeants de
S’assurer que l’environnement de travail ainsi que les relations entre les collaborateurs soient sains.
Créer des safe space permet dans ce cas de figure d’être attentif à certains signaux:

  • La productivité d’un employé qui chute subitement
  • des disputes à répétition entre deux collaborateurs
  • un climat de tension ou d’animosité au sein d’une équipe
  • un taux d’absentéisme élevé…

En plus de contribuer à un milieu de travail sain, une telle mesure aura des répercussions positives sur la productivité des équipes.

Prévenir les conflits

Les conflits sont inévitables dans les relations humaines nous dit-on. Cependant, ce qu’il faut savoir c’est que plus de 50% des conflits auraient pu être évités juste en communiquant de façon efficace. Il est donc possible d’anticiper les conflits dans vos équipes et ainsi amenuiser les conséquences. L’une des solutions les plus simples est d’instaurer des safe space. Ces cadres d’échanges permettent aux employés de s’exprimer, de clarifier les malentendus et surtout de trouver des terrains d’entente en ce qui concerne les points de divergences dans les démarches quotidiennes.

Prévenir la fuite des talents

La gestion des talents est devenue l’un des piliers du département des ressources humaines aujourd’hui. Auparavant cantonné à la gestion de la paie et de toutes les procédures liés aux salariés ( congés, primes , licenciements…) , le département des ressources humaines tend à s’orienter vers une gestion entière du capital humain en tenant compte de tous les facteurs.
Créer des safe space permet dans ce cas de figure de faire régulièrement des évaluations de compétences afin d’anticiper les besoins de formation et clarifier les perspectives de carrière des employés. Cette démarche a pour but in fine de résoudre les problèmes de salariés démotivés et éviter les départs massifs.

Au vu de tous ces enjeux, il est devenu plus qu’indispensable pour les dirigeants de créer des safe space au sein de leur entreprise et organisations afin d’assurer la bonne marche de leurs activités.

Vous aimeriez aussi |Comment motiver ses collaborateurs?

adminManagement: l’importance des safe space en entreprise
La suite

L’innovation dans le management interculturel

Comment innover dans votre management interculturel? Manager une équipe multiculturelle requiert certaines qualités. Il est fréquent qu’un malentendu ou un manque d’ouverture d’esprit se solde par un conflit. Alors, pour atteindre de meilleurs résultats, il est important de tenir compte de certains paramètres.

management interculturel

Le management interculturel est un mode de management qui consiste à mettre en place des stratégies et techniques pour gérer les différences induites par les cultures des individus au sein d’une organisation professionnelle. Ces différences concernent leurs connaissances, manière de penser, façon de concevoir le monde, visions divergentes . Mal gérées, les différences interculturelles peuvent rapidement devenir des problèmes.

Le management interculturel doit donc faciliter la communication, la gestion et l’interaction entre les entreprises et les collaborateurs.

Les bonnes pratiques pour manager une équipe interculturelle

Pour manager un équipe, il est primordial que tous vos collaborateurs se sentent intégrés et considérés. 

  • Mettre à disposition des documents pour faciliter  l’intégration du candidat dans l’entreprise. Proposer des documents qui détaillent de façon précise les processus de l’entreprise et tous les éléments indispensables lors de l’accueil d’un nouvel arrivant.
  • Reconnaitre les compétences des individus et adapter votre discours au lieu d’essayer d’effacer la différence culturelle et de faire rentrer tous les collaborateurs dans le même moule. Cela passe par la reconnaissances des compétences spécifiques et à une relation personnalisée.
  • Favoriser le lien social au sein de l’équipe. Songez à organiser des sessions de team building pour favoriser le renforcement des liens entre les collaborateurs. Cela va aussi faciliter l’intégration des nouveaux arrivants.
  • En tant que manager, vous devez également favoriser les projets collaboratifs pour renforcer l’esprit de cohésion et l’adaptabilité au sein de vos équipes. 
  • Afin cependant d’éviter les conflits, maintenez le dialogue ouvert avec vos collaborateurs. Faites régulièrement des sondages, donnez la parole aux collaborateurs.

Vous avez toutes les cartes en main pour un travail en équipe qui vous apportera des résultats.

Si vous voulez en savoir plus rendez-vous ici

A lire également |Réussir le management des équipes distribuées.

adminL’innovation dans le management interculturel
La suite

Réussir le management des équipes distribuées

Comment réussir le management des équipes distribuées? Comme l’apparente continuité des eaux d’un fleuve, la vie des entreprises, des équipes et des individus n’est pas une succession d’états mais une dynamique d’évolution. Pour un manager, comprendre qu’il faut toujours se réinventer dans sa façon de gérer des équipe est fondamental.

Qu’il s’agisse d’équipes internes ou dédiées, le défi majeur auquel vous ferez face est d’emmener vos collaborateurs à une meilleure productivité dans un environnement d’interactions réussies.

Comprendre le management des équipes dédiées, non intégrée

Confiance, inventivité et souplesse, tout le monde s’accorde à dire que les entreprises doivent se réinventer pour se différencier. Dans de nombreux cas, quand on parle d’innovation, on laisse de côté le management des hommes pour se recentrer sur la stratégie, l’offre et l’organisation. C’est à tort de penser que la manière dont on anime et motive les Hommes n’a pas d’influence sur la croissance de votre entreprise. Il est donc fondamental de comprendre le management des équipes dédiées, non intégrée. Que faut-il construire dans votre approche managériale d’une équipe à distance ?

La sélection d’une équipe est une étape très délicate et qu’il faut accorder beaucoup d’attention. Une fois que vous avez votre équipe de personnes passionnés dans leur domaine avec une envie de découvrir et d’apprendre de nouvelles choses, confiez-leur les missions dont vous êtes sûr qu’ils sauront  exécuter

Construire une relation de confiance avec le manager hiérarchique 

Rappelons d’abord les deux défauts motivationnels classiques à éviter lorsque vous gérez une équipe dédiée.  Le premier consiste à valoriser sans responsabiliser par la suite. Dans de telles situations le manager tranquillise, intègre et valorise mais s’arrête là : il est alors perçu comme peu crédible. Tant qu’il s’agit de faire des compliments, il est présent, mais il refuse d’en tirer les conséquences, démentant ses paroles par ses actes.

La seconde erreur à ne pas commettre est celle de responsabiliser sans valoriser. Là, le manager tranquillise et rassemble mais n’exprime pas bien sa reconnaissance positive et sa satisfaction de son entourage. Celui-ci peut sembler très peu confiant dans ses propres capacités.

Or s’il décide un jour de responsabiliser ses collaborateurs il les découvre soudainement comme trop dépendants de lui. Un peu comme ce père qui décide que son fils majeur doit désormais se prendre en charge, alors que pendant toutes les années précédentes il ne l’a pas encouragé dans ses timides tentatives d’émancipation. Cela risque d’entraîner un effondrement ou, à tout le moins, angoisse et échec chez celui que l’on veut considérer sans transition comme un individu autonome et responsable.

Alors pour parler du rapport à votre équipe, sachez mener votre équipe sous l’inspiration de la théorie des cinq croisades. Le manager d’une équipe dédiée doit avoir à l’esprit les défis auxquels est confrontée son organisation afin de les transmettre efficacement aux collaborateurs distants. Les principaux challenges des entreprises canadiennes aujourd’hui sont : la qualité, le service, la réduction des coûts, la vitesse et le développement des compétences.

Créer un sentiment d’appartenance « hors-silos » pour l’équipe dédiée

De la simple fierté du travail accompli d’autrefois à l’impératif de productivité, puis l’exhortation à l’excellence et maintenant l’urgence d’être encore plus compétitif, l’exigence ne fait que monter. Comme dans un sport de hockey sur glace, ce ne sont pas les efforts qui comptent, c’est le résultat. Dans les mentalités et les discours, la performance règne en maître incontesté. Petites ou grandes, toutes les entreprises sont concernées. C’est donc au manager de créer ce sentiment et cette conscience.

Pour le manager, cela signifie rechercher l’excellence dans tous les domaines, aussi bien produits que relations ; viser haut et donner chaque jour le meilleur de lui-même, dans son domaine de compétence comme dans l’animation de ses équipes. Sans oublier cette vérité : plus les objectifs sont ambitieux, plus l’exemplarité du manager pèse dans la balance. Toutefois exiger beaucoup ne se justifie que si l’on donne l’exemple.

Aussi, le manager doit intégrer dans sa philosophie managériale l’idée que les résultats s’obtiennent autant par la qualité des produits ou services et leur commercialisation que par la qualité des relations. Vos collaborateurs vous décerneraient-ils le prix de la qualité pour vos comportements dans l’entreprise et plus particulièrement votre attitude à leur égard ? La réponse vous appartient et elle vous aidera à vous remettre en question ou à être fier de votre travail.

Se donner avec détermination à l’objectif d’améliorer les produits et les services, afin de devenir compétitif, rester présent sur le marché passe par l’adoption de ces conseils.

  • Adopter cette nouvelle philosophie de prise en compte, transmission des défis et conduisez le changement.
  • Modifier les alternatives des contrôles pour avoir la qualité par un management axé sur les résultats dont la qualité sera un élément intégré
  • Améliorer constamment le système de production et de service intégrant le triangle coût, qualité et temps.
  • Instituer et encourager la formation professionnelle dans l’entreprise.
adminRéussir le management des équipes distribuées
La suite

Comment fêter noël en toute sécurité avec son équipe?

Comment fêter Noel en toute sécurité avec vos équipes cette année? Cette année, avec la pandémie, les festivités de fin d’année sont compromises, y compris celles organisées par les entreprises. La majorité des entreprises Dans un souci de préserver la santé de l’ensemble du personnel a adopté le télétravail. On ne va tout de même pas se priver de célébrer la fin d’année! On vous donne quelques idées originales pour profiter de ces moments festifs e toute sécurité avec vos collaborateurs

Offrez-vous des cadeaux entre collègues

Si vous n’avez pas la possibilité d’organiser un évènement physique, il vous est tout à fait possible de faire plaisir à vos collaborateurs d’une autre façon. Pourquoi ne pas organiser une tournée du père Noël secret. Chacun de vos collaborateurs choisira d’offrir un cadeau à un collègue. Ils pourront ainsi faire livrer directement le cadeau au domicile de la personne choisie sans dévoiler leur identité.

Ces petites attentions sont le gage d’une cohésion au sein de vos équipes.

Organisez un apéro virtuel

A défaut d’un banquet ou d’un cocktail avec tous vos collaborateurs au sein de l’entreprise, pensez à un apéro virtuel. fixez-vous une heure et choisissez le canal (Zoom, Google meeting…) pour une conférence vidéo et le tour est joué.

Organisez une fête virtuelle autour de toasts, de mignardises et d’un verre. Vous pouvez même leur faire livrer un plateau garni, pour que tout le monde déguste la même chose juste avant l’événement.

Organisez un concours de cuisine

Le principe de cette activité est simple: chacun des participants doit réaliser une spécialité très prisées durant cette période de fête qui aura été choisie à l’avance et ensuite la soumettre à un jury (de collègues) qui pourra voter en ligne. Pour assurer l’équité, vous pourrez livrer à l’avance une box contenant les ingrédients à chacun des participants. Selon le cas, il pourra s’agir de la bûche de Noël, de sablés succulents ou même d’un rôti de dinde. Ce moment de partage et de convivialité ne pourra que renforcer les liens entre les collaborateurs.

Organisez des activités de team building à distance

Eh oui, il est important de repenser toutes les activités surtout en cette période de pandémie. Choisissez d’organiser un événement entreprise en visio pour les fêtes de fin d’année et misez sur la bonne ambiance et la convivialité.

Réunissez vos collaborateurs par équipe en visio, et déclenchez les hostilités. Plusieurs entreprises comme Sodalis , Jolico … proposent d’excellentes activité de team building pour passer de bons moments entre collègues. Vos collaborateurs ne pourront qu’être heureux de pouvoir passer d’aussi bons moments.

A lire aussi|Comment réussir sa stratégie de content marketing?

adminComment fêter noël en toute sécurité avec son équipe?
La suite

Enjeux de l’externalisation des services

Quels sont les enjeux stratégiques de l’externalisation des services pour une entreprise? Face à un marché de plus en plus concurrentiel et évolutif, les dirigeants ont trouvé une solution intelligente: l’externalisation.  Cette dernière a ses avantages, mais aussi ses limites. On vous en parle dans cet article.

Qu’est-ce que l’externalisation?

L’externalisation ou outsourcing est un service défini comme le résultat de l’intégration d’un ensemble de services élémentaires, visant à confier à un prestataire spécialisé tout ou partie d’une fonction de l’entreprise cliente dans le cadre d’un contrat pluriannuel, sur une base forfaitaire, avec un
niveau de service et une durée définis.

Les effets de l’externalisation sur une entreprise dépendent de plusieurs facteurs. Généralement, tout part de la stratégie de l’entreprise qui externalise. Une entreprise externaliser ses services dans le but d’augmenter son chiffre d’affaires ou encore gagner en avantage concurrentiel.

Les enjeux de l’externalisation des sevices

Les avantages

La réduction des coûts

Un processus d’externalisation conduit souvent à une réduction des coûts. Plus de 50% des sociétés ayant recours à l’externalisation jugent que la baisse des frais est l’un des principaux avantages. Le prestataire extérieur fait une offre sur-mesure adaptée aux besoins du client. L’entreprise économise de ce fait sur ses coûts fixes.

Certaines activités comme l’informatique requièrent des compétences spécifiques et très valorisées dans le monde de la révolution digitale actuelle. L’externalisation d’informatique permet ainsi de recourir à un expert y compris pour une PME ayant un budget limité.

L’amélioration de la qualité des services

Déléguer certaines fonctions comme l’informatique, la comptabilité permet à l’entreprise de se focaliser de façon accrue sur son cœur de métier. Cette externalisation est d’autant plus bénéfique lorsque la société transfère des compétences qui ne sont pas les siennes.

Elle gagne ainsi en efficacité sur les deux fronts. En effet, avoir recours à l’externalisation de services compétents apporte un niveau de qualité que l’entreprise ne possède pas. L’externalisation des services apporte ainsi une certaine garantie sur la qualité de l’ensemble des services.

Assurer la continuité des services

Les solutions d’externalisation sont également une manière de préserver la continuité de l’activité. Un standard externalisé fournit un service continu auprès des clients. Cela évite à l’entreprise de devoir recruter et former une nouvelle personne en cas d’absence prolongée d’un collaborateur. L’entreprise n’a plus à se soucier de ce genre de désagréments.

Elle gagne ainsi en souplesse opérationnelle.

enjeux externalisation services entreprise

Les limites de l’externalisation des services

La perte de l’autonomie

Le recours à l’externalisation implique une certaine dépendance vis-à-vis du prestataire. En cas de non respect des délais ou du processus, l’entreprise se retrouve défaillante. Il est donc important de toujours avoir en réserve un plan B pour palier aux éventuels désagréments.

Tout comme la logistique, d’autres activités sont soumis aux aléas de l’environnement, comme la production. L’externalisation d’une fonction stratégique suppose ainsi une étude des risques possibles.

La perte de contrôle

L’externalisation de tout ou une partie d’un service peut également être synonyme de perte de contrôle. En effet même s’il y a un responsable pilotage et un prestataire extérieur, la hiérarchie existant au sein du structure interne disparaît lors d’une externalisation. Le prestataire externe se doit de respecter la mission qui lui a été confiée mais il travaille en toute autonomie.

Cette perte de contrôle ajoute ainsi une part d’incertitude. Cependant l’établissement d’une feuille de route claire permet d’anticiper au mieux ce risque.

Une mauvaise estimation des coûts

Recourir aux compétences et l’expertise d’un prestataire externe a un coût. Les coûts sont établis et listés lors du contrat d’externalisation. Cependant, il est indispensable de ne pas sous-estimer les coûts cachés.

Ces coûts peuvent être liés à un retard de délai, notamment pour l’externalisation de la logistique. Pour une entreprise qui souhaite étendre son activité à l’international par exemple, recouvrir à un prestataire exportant à l’étranger à moindre coût est une possibilité. Des pénalités de retard de livraison sont à prévoir au cas où le prestataire ne respecte pas la date prévue. Anticiper les coûts cachés liés à l’externalisation est primordial pour éviter toute mauvaise surprise.

Tags: enjeux externalisation services entreprise

A lire aussi| 5 outils pour optimiser la croissance de votre entreprise

adminEnjeux de l’externalisation des services
La suite

Comment motiver ses collaborateurs?

Comment motiver ses collaborateurs? Dans un monde motiver ses collaborateurs est un vrai défi pour les managers. Cet objectif est l’un des fondamentaux de la réussite et du succès d’une entreprise quel que soit son statut ou sa taille. On vous donne quelques astuces pour motiver vos collaborateurs.

Créez un environnement de travail agréable

Une première étape dans la gestion de la motivation est de placer de bonnes bases. Pour avoir envie de donner le meilleur de lui-même, un collaborateur doit tout d’abord se sentir bien dans son environnement de travail. Cela sous-entend que chaque matin, se lever pour aller à son lieu de travail est une parie de plaisir. La gestion de l’ambiance de travail passe impérativement par le manager, qui se doit de veiller sur son équipe, en vérifiant notamment à la cohésion entre ses membres, et à la résolution des conflits.

Naturellement, si le manager doit s’assurer d’une harmonie au sein de son équipe, il doit aussi veiller à ce que ses relations avec chacun de ses collaborateurs soit également harmonieuses. Le style de management employé jouera beaucoup sur la motivation et l’ambiance de travail.

Communiquez en toute transparence

Une bonne communication est un défi de taille surtout lorsque la structure hiérarchique de l’entreprise est complexe. Que ce soit par écrit ou à l’oral, une communication qui n’est pas claire et concise peut rapidement entraîner des malentendus.

Il est important de tenir compte du profil de chaque collaborateur afin de ne pas privilégier un mode de communication sur un autre. Certains collaborateurs préféreront se livrer dans un cadre formel, mais d’autres seront plus à l’aise de manière informelle.

les avis de vos collaborateurs comptent

Pour permettre à vos collaborateurs de s’épanouir, vous devez, au-delà de communiquer personnellement avec chacun d’entre eux, les faire se sentir utile, leur donner une importance au sein de l’entreprise. Vous devez absolument laisser une marge de manœuvre à chacun de vos salariés, leur permettre d’agir et non seulement de suivre les ordres.

Pensez à confier de nouvelles responsabilités à vos collaborateurs pour les faire progresser et monter en compétences. Cela augmentera leur estime de soi et surtout leur sentiment d’appartenance. Cela constituera un gage de confiance de la part du manager et l’équipe tirera profit de cette expertise supplémentaire.

Offrez-leur des perspectives de carrière

L’ultime manière de motiver le collaborateur est de lui permettre d’évoluer, non seulement dans sa carrière mais aussi de manière personnelle. les membres de vos équipes ne seront pas motivés s’ils n’entrevoient pas d’avenir radieux sur le plan professionnel au sein de votre entreprise. Vous devez clairement les informer sur leurs possibilités d’évolution dans l’entreprise, mais aussi veiller à développer leurs compétences et leur implication.

Des collaborateurs capable de s’adapter et d’évoluer sont des collaborateurs motivés. Pensez donc à organiser des plans de formation complets qui vont s’inscrire dans une logique de continuité et suivant le plan de carrière de chaque salarié.

A lire aussi | Faire face à un conflit en entreprise

adminComment motiver ses collaborateurs?
La suite

Faire face à un conflit en entreprise

Comment faire face à un conflit dans votre entreprise? Comme dans tous les lieux où interagissent les êtres humains, l’entreprise est un lieu où les conflits sont inhérents. Cependant, en adoptant la bonne attitude, vous pourrez arriver à anticiper ce genre de situation ou y faire face de la meilleure des manières. On vous en parle dans cet article.

Les différents types de conflits

Il est difficile, voire quasi impossible d’éviter les conflits en milieu professionnel. Alors afin de mieux cerner le problème et surtout le résoudre, il est impératif de définir les différents types de conflits en entreprise.

Les conflits de positions : ce type de conflit apparaît lorsque, dans l’échange, des personnes se positionnent sur des bases idéologiques différentes. Chacun a une position qui peut être basée sur un modèle intégré inconsciemment et qui n’a jamais été remis en cause, ni réfléchi.

Les conflits de personnes : ils sont issus de réactions d’antipathie, de compétitions. Les facteurs évoqués alors sont liés aux autres, à soi-même ou à l’environnement.

Les conflits d’idées : le désaccord entre les parties prenantes porte sur des opinions, des points de vue différents, perçus comme opposés.

Conflits de valeurs : le différend porte sur un choix de vie, une idéologie, des principes…

Les conflits d’intérêts : il y a divergence en ce qui concerne les intérêts de chaque équipe ou chaque personne d’une équipe.

Prévenir les conflits en entreprise

L’idéal en matière de conflits, est de faire en sorte de les prévenir au lieu de devoir les guérir.

Certains petits détails ( malentendus, regards en coin, évitements, tensions plus ou moins palpables) que vous remarquez pourraient être les prémices d’un conflit plus important qu’il n’en a l’air. Pour cela, vous devez avoir un comportement proactif afin de désamorcer la crise avant que les choses ne s’enveniment. Vous devez donc être constamment sur vos gardes

Pour ce faire, voici ce que vous devrez pratiquer certaines techniques:

  • Demander un Feedback régulier à vos équipes peut être un excellent baromètre afin de sonder l’atmosphère et repérer les tensions.
  •  Avoir une écoute active de vos collaborateurs est également un atout primordial dans votre mission de manager. Cela vous permettra d’entendre et d’intégrer les messages qu’ils souhaitent transmettre, et ainsi repérer les éventuels malaises dans votre équipe.

Que faire lorsque le conflit est déjà là?

Il peut arriver que vous n’ayez pas pu anticiper un conflit et qu’il finit par s’installer. Dans ce cas, au lieu de fuir ou ignorer un conflit qui pourrait venir mettre à mal le bon fonctionnement de l’entreprise, vous devez le résoudre.

Il n’existe pas une seule et unique manière de résoudre un conflit. A chaque conflit qui éclate, vous devrez appliquer une recette adaptée d’autant plus que certains paramètres sont à prendre en compte:

  • quelle est la source du conflit et sa nature 
  •  quelles sont les collaborateurs ou même les équipes impliqués
  •  quels sont les enjeux ( ce qui implique l’urgence à régler le problème)

Quelle démarche adopter?

  • Rencontrer les protagonistes de façon individuelle: Il est important que chacun puisse livrer sa version des faits. Laissez les s’exprimer et relatez les faits. A la fin de l’entretien, faites une synthèse que l’interlocuteur devra valider. A l’issue de ces entretiens, vous aurez une meilleure vision quant à ces tensions et serez à même de planifier la suite.
  • Organiser une rencontre en présence de toutes les parties prenantes : faites calmement le point sur les divergences, convergences et ressentis de chacune des parties. Vous prendrez soin d’énoncer clairement le déroulé de cette entrevue ainsi que les règles à respecter pour le bon déroulement des choses. Durant la confrontation, tâchez de vous positionner en tant que médiateur. C’est vous qui conduirez cet entretien en veillant à ce que chacun valide ce qui en sort. Guidez vos collaborateurs vers une issue constructive du conflit. Si les tensions persistent et que chacun campe sur sa position, envisagez autant de rencontres que possible jusqu’à trouver un terrain d’entente. Lorsqu’un consensus sera trouvé, Faites en sorte que les différentes parties prennent l’engagement de le respecter. Faites signer un document s’il le faut.
  • Suivre les engagements pris : une fois les protagonistes en accord avec ce qui a été dit et décidé, il est primordial de vous assurer que cette trêve persiste et se pérennise, laissant place à un climat de confiance mutuelle.

Vous pouvez organiser quelques rencontres hors du cadre professionnel avec tous vos collaborateurs ou même organiser des sessions de team building. Cela renforcera le processus d’apaisement sur la durée.

A lire aussi | Les étapes pour réussir un projet web

adminFaire face à un conflit en entreprise
La suite

La gestion des talents: vers un nouveau modèle de management?

Aujourd’hui plus que jamais, La gestion des talents est devenue un enjeu majeur pour les entreprises.

A l’ère où les métiers se réinventent et où la technologie est en constante évolution, la gestion optimale et efficiente des talents est devenue un atout stratégique pour toute entreprise qui se veut croissante et pérenne.

Quels sont les enjeux d’une telle démarche ? Quelles sont les méthodes et outils pour repérer et surtout garder les talents ?

Mais avant, qu’est-ce qu’un talent?

Définir la notion de talent peut s’avérer être une tâche ardue tant le terme revêt plusieurs casquettes.

Le talent est tout d’abord l’excellence individuelle dans un domaine d’activité donné. Cependant, le maximum absolu n’existant pas à cause de l’évolution perpétuelle des corps de métier, cette excellence individuelle dans une activité spécifique et à un moment et un contexte donnés en fonction du niveau de performances.

Pour être considérer comme un talent, il ne suffit pas
d’être bon partout, il faut surtout être meilleur que les autres dans un domaine bien spécifique.

Il est donc important de définir la notion de talent dans votre entreprise pour pouvoir les détecter, les évaluer et leur ouvrir des perspectives de carrière, cela dans le but de les garder dans l’organisation.

Les enjeux de la gestion des talents

Pourquoi?

Le talent a besoin d’être stimulé et utilisé sinon, il finit par s’envoler ou il s’éteint tout simplement. Et un talent qui se volatilise est toujours une perte pour l’individu et pour l’organisation. Pour une entreprise, la gestion des talents s’effectue donc à plusieurs niveaux :

  • Détecter : trouver en externe des individus talentueux pour les postes à pourvoir, identifier en interne des collaborateurs susceptibles d’avoir des compétences pour occuper le poste.
  •  Fidéliser : donner envie à un individu d’intégrer votre entreprise, retenir un collaborateur déjà en poste au moins pendant un certain temps.
  •  Valoriser : placer le nouveau talent au bon endroit et pousser l’intelligence collective et/ou reconnaître et mettre en valeur ceux déjà présents dans l’entreprise et inciter la collaboration.

Les avantages de la gestion des talents

Il est clair que le talent n’est ni définitif, ni figé. Le talent fluctue en fonction de la motivation et aux challenges. Il est donc important que l’entreprise ne se contente pas de simplement repérer les talents. Elle se doit d’implémenter une démarche globale sur le long terme. Cela aura pour but de:

  • limiter les coûts liés aux recrutements et à la formation de collaborateurs qui en réalité ne correspondent pas au poste en question.
  •  optimiser la flexibilité de l’entreprise : Ne pas figer les collaborateurs à un rôle ou une mission. Laissez-les explorer et surtout valoriser toutes leurs aptitudes.
  •  renforcer l’intelligence collective et la collaboration : La collaboration inter-départements permet la mutualisation et la transversalité des savoirs et compétences.
  •  se doter d’un avantage certain face à la concurrence : Utiliser à bon escient chaque talent, chaque avantage et chaque ressource de votre entreprise vous donnera à coup sur un avantage sur vos concurrents.

Et d’ailleurs, comment repérer les talents?

Il est indéniable que chaque talent est unique. Il en existe d’ailleurs autant qu’il est de personnes sur cette Terre. Cependant vous pourrez reconnaître les talents à travers des caractéristiques comme:

  • la capacité d’adaptation , l’aptitude relationnelle
  • La flexibilité et la proactivité,
  •  l’engagement et sens des responsabilités ,
  •  le sens du travail en équipe, 
  • la performance dans l’exécution de ses missions,  
  • L’aptitude à inspirer et créer l’émulation chez les autres

A lire aussi |Optimiser votre relation client

adminLa gestion des talents: vers un nouveau modèle de management?
La suite

Optimiser votre expérience client?

Quelles sont les bonnes pratiques pour optimiser votre expérience client? Comment améliorer l’expérience client?

Aujourd’hui plus que jamais, l’expérience client est au cœur de la stratégie marketing et globale des entreprises.C’est devenu un élément fondamental d’autant plus que plus de 50% de consommateurs se disent prêts à abandonner une marque ou même à ne plus revenir chez une enseigne à la suite d’une mauvaise expérience client.

Il est donc devenu primordial pour toutes les entreprises de mettre l’accent sur la qualité de l’expérience de la clientèle dans le processus d’achat si elles veulent assurer leur pérennité.

Mais au fait, qu’est-ce que l’expérience client?

L’expérience client désigne l’ensemble des sentiments et émotions ressentis par un client avant, pendant et après l’achat d’un produit ou service. C’est la résultante de l’ensemble des interactions qu’un client peut avoir avec la marque ou l’entreprise, représentée par:

  • Les employés (ses commerciaux);
  • ses magasins et/ou son site ;
  • ses produits;
  • son application mobile;
  • les valeurs qu’elle prône ;
  • Ses campagnes marketing…

Il n’y a pas de schéma classique de l’expérience. Celle-ci et surtout ses composantes varient d’un domaine à un autre. L’expérience client d’une boutique en ligne n’est pas la même que celle d’une enseigne dans un centre commercial.

Les bonnes pratiques pour optimiser son expérience client

Définir clairement sa stratégie

Pour améliorer efficacement votre expérience client, vous devez concevoir clairement les fondements de votre stratégie d’expérience client.

Pour cela, vous devez répondre à certaines questions à savoir:

  • Quels sont les objectifs que vous voulez atteindre ?
  • Comment voulez-vous y parvenir ?
  • Quelles valeurs voulez-vous promouvoir?
  • Quels sont les points de contact entre votre entreprise et vos clients ?

L’expérience client doit être propre à votre entreprise. Elle doit être unique et refléter les valeurs que vous souhaitez transmettre à vos clients. Démarquez-vous de la concurrence pour une expérience client inoubliable. Vous devez créer une identité forte et pertinente autour de votre marque . Ce qui permettra d’engager les consommateurs mais aussi vos collaborateurs. Pour cela, votre discours doit être cohérent et homogène sur tous les points de contacts.

Racontez votre histoire, créez une image humaine autour de votre entreprise. Communiquez constamment vos valeurs. Cela va permettre aux clients de s’identifier à votre marque et susciter l’attachement, la fidélité.

Créez un lien émotionnel avec vos clients

L’émotion est un élément important dans la construction d’une expérience client efficace. En effet, c’est l’élément qui permettra à vos clients de se connecter à votre marque et in fine les fidéliser.

Acquérir un nouveau client coûte généralement plus cher que de fidéliser les clients existants. Faites donc en sorte de créer de l’attachement à votre marque. Ainsi, les clients vont non seulement acheter vos produits mais également acheter qui vous êtes à l’image de marques comme Apple, Nike…

Pour cela, il faut une équipe engagée et réactive qui saura transmettre de l’émotion et surtout vos valeurs.

Comprendre les besoins de vos clients

Une stratégie de marketing efficace est une stratégie qui tient compte des besoins des clients.

Votre service client doit pouvoir communiquer de façon pertinente avec les clients et surtout faire preuve d’empathie lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes.

Pour ce faire, il faut connaître parfaitement vos buyers personas.

Vous aurez donc besoin de récolter, traiter et analyser toutes les données dont vous allez disposer à l’aide de vos outils de gestion de la relation client.

Mieux connaître vos clients à l’entame de l’élaboration de votre stratégie, vous êtes sûr de leur apporter une expérience client de qualité.

Personnalisez vos messages

Délivrer des messages personnalisés vous garantit une très bonne expérience client. Un client qui reçoit un message ou un mail personnalisé se sent valorisé.

Adoptez donc une stratégie centrée sur le client. Pour se faire, la mise en plage d’une stratégie de marketing automation serait l’idéal (vous trouverez tous les détails sur le marketing automation dans cet article)

La personnalisation client via la mise en place d’une solution d’automatisation vise à faire de la satisfaction client la priorité de l’ensemble de l’entreprise.

Faites la veille

Pour être certain de communiquer efficacement en temps réel avec vos clients, il faut pouvoir les connaître mais aussi savoir réajuster votre offre à leurs besoins en vous basant sur leurs retours d’expérience et suggestions.

Votre expérience client doit être évolutive et emprunte d’innovations

Aujourd’hui avec la digitalisation et l’influence des réseaux sociaux, un client insatisfait suite à une mauvaise expérience peut provoquer l’abandon de votre marque par une bonne partie de votre clientèle et avoir un gros impact sur votre chiffre d’affaire.

Il faut en permanence détecter les problèmes et y apporter des solutions et améliorations. Pour cela vous devrez mettre en place des outils tels que:

  • des sondages et questionnaires que vous pourrez leur proposer par mail.
  • Vous pouvez également installer des solutions digitales sur votre site web comme un Chatbot, un forum pour discuter en continu avec votre communauté, une FAQ…

Les clients sont de plus en plus exigeants. Faites donc la différence pour qu’ils aient la meilleure expérience avec votre entreprise.

A lire aussi |Quels sont les produits financiers plus courants?

adminOptimiser votre expérience client?
La suite

Quels sont les produits financiers les plus courants?

Les produits financiers représentent les intérêts générés par différents placements, ou investissements, effectués avec les excédents de trésorerie d’une entreprise à l’occasion de son exercice comptable.

Ces placements financiers sont effectués par les investisseurs (entreprises, particuliers ou Etats ). Ils sont sous formes diverses, tels que des actions, des titres de créances négociables, des valeurs mobilières de placement…  

Avantages des produits financiers

Grâce à leur diversité, les produits financiers permettent différents avantages en fonction de leur type. Vous devrez cependant analyser les points positifs et négatifs en fonction de vos objectifs à atteindre avant l’achat de produits financiers .

Par exemple,Si vous voulez acquérir les actions d’une entreprise, il est nécessaire d’étudier et d’analyser le potentiel de croissance et de rendement de ladite entreprise afin d’estimer les potentiels risques ou les bénéfices d’un tel investissement.

Les produits financiers courants

Les actions

Une action est un titre de propriété délivré par une société de capitaux. Elle confère à son détenteur la propriété d’une partie du capital, avec les droits qui y sont associés. Il peut intervenir dans la gestion de l’entreprise et en retirer un revenu appelé dividende. C’est également une fraction du capital d’une entreprise. Détenir des actions d’une entreprise fait de vous le propriétaire d’une partie de la société.

Les obligations

Une obligation est un produit financier constitué par la part d’un emprunt émis par un état ou une entreprise. Les obligations sont des produits financiers émis par les entreprises, les banques et les états.

Comme tous les instruments financiers, la rémunération d’une obligation Dépend du risque que présente l’émetteur . Plus le risque sera grand, plus le taux d’intérêt sera important.

Détenir des obligations présente de nombreux avantages:

  • Les obligations permettent aux investisseurs en actions de diversifier leurs placements et de compenser leurs pertes éventuelles.
  • Les détenteurs d’obligation ont une priorité sur les actionnaires. Ils recevront toujours tout ou partie de leur investissement même en cas de faillite de l’émetteur.
  • Contrairement à l’action qui est un titre de propriété, l’obligation représente un titre de créance.
  • La grande majorité des obligations garantit un apport de revenu fixe et régulier.

En dépit de tous ces avantages, quelques risques subsistent à savoir:

  • Risque de défaut
  • Risque de liquidité
  • Remboursement anticipé

Créances négociables

Les créances négociables ou titres de créances négociables sont des outils financiers représentant une dette. Ils peut être émis par les entreprises ou par l’État, après accord de la Banque. Ces créances regroupent les bons du trésor (titres de dettes émis par l’Etat), les certificats de dépôts (titres de dette émis par les banques) et les billets de trésorerie (titres de dettes émis par les entreprises).

Les titres de créance négociables ont l’avantage d’être des sources de financement moins coûteuses pour les entreprises. Ils leur permettent également de diversifier les sources d’approvisionnement en capitaux.

Options

Une option est un contrat qui donne à son titulaire le droit (et non l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix et à une date déterminée à l’avance.  

Les options permettent d’investir sur de très nombreux sous-jacent.

En contractant une option, l’entreprise a l’avantage de:

  • faire une plus-value rapide en cas d’augmentation de la valeur du bien (acheteur) de dégradation de sa valeur (vendeur).
  • l’option vous permet de limiter le risque de perte de capitaux car le montant fixé reste inchangé. Ce que vous perdrez en cas de dégradation du bien ou de faillite, c’est la valeur du montant minimum investi.

Les valeurs mobilières de placement

Les valeurs mobilières de placement sont des titres financiers, obligations, ou actions. Les entreprises qui les achètent possèdent généralement un excédent de trésorerie. Cette dernière peut placer ses excédents de trésorerie sous forme de valeurs mobilières de placement. Cela, afin d’assurer une rentabilité sur le court terme.

Les valeurs mobilières de placement représentent sur du court terme, une possibilité de rémunération à faibles risques. L’entreprise fructifie ainsi l’excès de trésorerie tout en le gardant à portée de main.

A lire aussi |Mise en place d’une solution de marketing automation

adminQuels sont les produits financiers les plus courants?
La suite